Amerique du Nord Mexique : Aider les couches défavorisées par le biais du basketball, un programme qui marche fort

SourisDans un jeu comme le basket-ball où la taille peut avoir une grande importance, on n’attendrait pas beaucoup d’une équipe surnommée les « souris ». Dans un sport où la capacité d’une star est souvent liée à ses chaussures, que représenterait une équipe où la plupart des joueurs refuse de porter des chaussures ?

Pourtant, ces deux choses étaient des attributs d’une équipe de jeunes du sud de l’État de Oaxaca au Mexique, membres de la tribu indigène Trique. Le plus impressionnant c’est que cette équipe est demeurée invaincue, remportant ses six matchs pour remporter le titre lors du 4e Festival international de mini-basket qui s’est tenu récemment à Cordoba, en Argentine.

En fait, voici l’intégralité de leur surnom : « les souris aux pieds nus du Mexique. »

Dans une interview à l’Associated Press, un des entraîneurs de l’équipe, Ernesto Merino, a déclaré que les enfants reçoivent des chaussures quand ils rejoignent l’équipe, mais que beaucoup ne portent pas les baskets parce qu’ils sont habitués à marcher pieds nus.

« Pour eux, il est normal de ne pas avoir des chaussures, de marcher pieds nus », a-t-il dit, notant qu’ils grandissent dans de grandes familles pauvres qui luttent pour trouver de l’argent pour acheter des vêtements et des chaussures.

Merino, qui est aussi un Trique Indien, a ajouté qu’ils compensent leur petite taille avec « force,  vitesse et  résistance. »

Jusque-là inconnus à la maison, ils deviennent de plus en plus célèbres dans le monde entier au fur et à mesure que leur histoire évolue.  Gagner le tournoi a non seulement impressionné la concurrence, mais aussi les dirigeants du gouvernement mexicain qui les ont applaudi pendant près d’une minute la semaine dernière sur le parquet de la Chambre des députés du Mexique.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto a déclaré sur son compte Twitter: « Les victoires de l’équipe indienne Trique de l’Académie de basket-ball indigène
Nietode Oaxaca font la fierté des Mexicains.
»

Horacio Muratore, Président de la FIBA ​​Amériques, qui organise le tournoi annuel pour les joueurs âgés de 10 et 12 ans qui a été d’abord accueilli par l’Equateur en 2010, a déclaré que les garçons Trique étaient les meilleurs joueurs.

Dans une interview sur le site FIBA Amériques, Muratore a également tenu à féliciter cette équipe : « J’étais ravi, c’était fantastique. Tout le stade a applaudi. Nous avons été surpris par le travail de l’entraîneur Sergio Zuniga et son groupe. Elle donne une chance de vie aux enfants. C’était une belle décision qu’ils soient venus, notre gouvernement et le Mexique, avec qui nous travaillons dur. Ces gars-là méritent plus que quiconque».

Selon Muratore, plus de 8.500 enfants ont participé à différents endroits du Mini- tournoi de basket . Le groupe Trique est venu sur invitation.

L’équipe Trique fait partie d’un programme de basket-ball conçu pour aider les enfants pauvres à Oaxaca, l’une des régions les plus pauvres et les plus marginalisées du Mexique. Le gouvernement de l’État leur donne des chaussures, des uniformes et une allocation mensuelle de 46 $.

«Nous considérons un ballon de basket comme une occasion de grandir dans la vie», a déclaré Merino à l’AP.

Démarré il ya trois ans, le programme compte actuellement 40 enfants inscrits, dont cinq filles. Pour y participer, les joueurs doivent avoir de bonnes notes à l’école, parler leur langue maternelle et aider aux tâches ménagères.

«Nous voulons qu’ils soient préparés à la vie», a déclaré Merino.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports