Afrique Africa Top Sports Awards 2013 : et le meilleur entraineur de l’année est….

Et le meilleur entraîneur de l’année est….

L’année 2013 a été particulièrement riche pour le foot Africain et ses entraineurs. Une CAN, des qualifications acharnées pour la prochaine coupe du monde du Brésil ( 5 pays sont qualifiés ( Algérie, Ghana, Nigéria, Cameroun et Côte d’Ivoire)  et des compétitions africaines toujours aussi disputées.

Difficile de faire un choix ! Voici donc notre première catégorie : celle des entraineurs africains ou étrangers évoluant sur le continent qui ont marqué l’année.

Votez et faites tourner !

ATS Awards : le meilleur entraineur du continent de l'année est

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

1829903_3_2054_stephen-keshi-selectionneur-du-nigeria_8b330cb15994839f3feb565646c742d1

Stephen Keshi risque bien d’être l’entraineur de l’année. Il a permis au Nigéria de se qualifier pour le Brésil et surtout il est le coach victorieux de la Coupe d’Afrique des Nations en février dernier contre le Burkina Faso.- 1 à 0-. C’est le troisième sacre du Nigéria et le deuxième pour Stephen qui l’avait déjà remporté il y a dix huit ans comme joueur. On se souvient de son émotion :  » Je ne suis pas contre les entraîneurs blancs. Les entraîneurs blancs sont formidables mais il ne faut pas un entraîneur médiocre, quelqu’un qui ne peut pas aider les Africains. C’est tout ce que j’ai dit. Je n’ai jamais dit que j’étais contre les entraîneurs blancs. Mais moi je ne pourrai jamais entraîner en Europe parce qu’ils considèrent que je ne suis pas assez qualifié pour le faire.”

2013-02-05T213834Z_1161201162_GM1E9260FLS01_RTRMADP_3_SOCCER-MATCHFIXING-BURKINA

Paul Put, est aussi un entraîneur qui a marqué l’année 2013. Le Belge a réussi une saison extraordinaire avec le Burkina Faso qui a perdu en Afrique du Sud, la finale de la CAN -0-1 contre le Nigéria- mais après avoir fait un parcours que personne n’attendait. Il a aussi fait trembler l’Algérie lors du dernier match décisif de qualification pour la coupe du Monde du Brésil, mais c’est finalement les Fennecs qui iront jouer ce Mondial.

renardherve

Hervé Renard espérait un second miracle. Après avoir fait gagner la CAN 2012  à la Zambie, il a assez vite déchanté en Afrique du Sud pour l’édition 2013. Mais il a été encore déterminant pour la sélection nationale qui ne jouera pas cependant le Mondial 2014. Il y a quelques semaines, le français a quitté le continent pour relever un autre défi : sauver Sochaux et maintenir le club en L1. Il est actuellement dernier…

vahid-halilhodzic

Vahid Halilhodžić : l’ex coach du PSG, a déçu en février dernier à la tête de la sélection Algérienne qu’il n’a pu qualifier pour le seconde tour de la CAN en Afrique du Sud. Il a beaucoup souffert aussi pour qualifier les Fennecs pour le Brésil, mais le résultat est là. L’Algérie jouera bien la prochaine coupe du monde, et les observateurs, le reconnaissent, il est à la tête d’un groupe jeune et très prometteur…

James-Kwesi-Appiah

Kewsi Appiah : il est l’entraineur des Black Stars. A la tête du Ghana, il a réalisé une bonne saison qualifiant ses joueur pour le Brésil 2014. Il doit cependant être déçu d’avoir échoué en demi finale de la CAN. Il faut noter qu’il a pris le risque de se passer des frères Ayew, deux stars de l’OM…. Pour beaucoup d’observateurs, il a une équipe qui peut créer bien des surprises au Brésil…

krolruud

Ruud Krol : il a tenté de qualifier la Tunisie en vain pour le Brésil. Intronisé en septembre dernier à la suite de la démission de Nabil Maaloul, il avait pour mission de diriger les deux matchs des barrages du Mondial 2014. Il a échoué après une sévère défaite contre le Cameroun. Il est à la tête du CS Sfaxien. « Je reste en Tunisie parce que j’aime le football tunisien«. Il a gagné la coupe CAF contre le TP Mazembe le 29 novembre dernier. Et annoncé dans la foulée son départ du club !!!

patrice carteron

Patrice Carteron : il espèrait décrocher la Coupe de la Confédération CAF contre le CS Sfax de Tunisie. Il a échoué.  Le français a néanmoins réussi une très belle saison à la tête du TP Mazembe de la RD Congo. « Ce titre-là, le club ne l’a jamais gagné. On a la chance d’avoir ici des conditions de travail et des installations magnifiques. On va vraiment tout donner pour offrir au club sa première Coupe de la Confédération » Il a réussi un parcours sans faute dans cette compétition malgré la présence du double champion d’Algérie (l’ES Sétif), et du tout aussi redutable FUS Rabat.

Sebastien-Desabre1

Sébastien Desabre : ce français né 2 août 1976 à offert au Coton Sport de Garoua son 12è titre de champion du Cameroun. Mais il a quitté, quelques jours après ce sacre,  le club pour rejoindre l’Espérance de Tunis. «  Il était question de leur annoncer mon départ, de leur dire que je suis arrivé à la fin de ma mission. D’entrée de jeu, j’ai remercié tout le monde pour la fabuleuse année que nous avons connue. J’estime que notre excellent parcours est le fruit du travail de tous. Pour faire des résultats comme nous avons fait, il a fallu beaucoup de cohésion entre nous. Avant les joueurs, j’avais annoncé aux responsables du club il y a dix jours, mon intention de ne pas renouveler mon bail. Pour des raisons évidentes, j’ai attendu la fin du championnat et ce titre gagné pour dire au revoir aux joueurs«

Mohammed

Mohamed Youssef  : il a offert son 8è sacre de champion d’Afrique au club égyptien d’Al Ahly . Il disputera aussi la prochaine Coupe du monde des clubs de la FIFA. Le club égyptien Al Ahly a battu le dimanche 9 novembre au Caire l’équipe sud-africaine des Orlando Pirates, lors de la finale retour de la compétition (2-0, 1-1 à l’aller). Elle doit beaucoup à son coach qui fait des prouesses dans un pays où il a parfois été compliqué de jouer au foot.

Roland-Courbis-300x179

Rolland Courbis : Il aura été l’un des entraineurs les plus en vue de la saison 2013 avec l’USM Alger. Il a gagné deux titres,  la Coupe d’Algérie 2013  et la Coupe de l’UAFA 2013.  Il a préféré quitté le club il y a quelques semaines remplacé par   Hubert Velud,  l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale de football du Togo. Il a su marquer de son empreinte son passage. Les Algériens ne sont pas prêts de l’oublier…

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS

3 Commentaires

  1. Pingback: Stephen Keshi : meilleur entraineur africain 2013 ? | Africa Top Talents

  2. sans aucun doute c’est Stephen Keshi du Nigéria, non seulement que ses résultats plaides en sa faveur mais aussi le faite d’être un enfant de l’Afrique, comme quoi en peut quand en veux, suffit d’être rigoureux et travailleur…les cadres africains ont l’aptitude technique quand leur fait confiance..en tout les cas nous en algérie en le pense vraiment.

  3. ngnidjop merlin

    stephen keshi est naturellement le meilleur entraineur africain 2013 car remporter la can n’est vraiment pas cadeau surtout lorsqu’on est africain dont je luis souhaite beaucoup de chance

Comments are closed.