Afrique Sotchi 2014: Google va-t-il black-lister une partie de l’événement ?

La Russie a signé l’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. Ce vendredi, quatre activistes gays ont été arrêtés par la police.

article_google-1Les quatre activistes arrêtés à Saint-Pétersbourg, sont accusés, selon CBS News, d’avoir brandi un drapeau portant le principe 6 de la Charte olympique : « la discrimination est incompatible avec le mouvement olympique« . Une façon pour les autorités russes de dire : « messieurs, nous avons été suffisamment clairs avec vous dès le départ : interdit de faire la propagande de l’homosexualité chez nous ».

De quoi cristalliser les critiques contre Moscou accusée de discrimination à l’égard des homosexuels. Plusieurs compagnies américaines dont AT&T Telecom ont dénoncé la loi ruse anti-gays et même appelé soit au boycottage des jeux soit à des manifestations. Quelques heures avant l’ouverture des jeux ce vendredi, le moteur de recherche Google a changé son doodle aux couleurs du drapeau arc-en-ciel de la communauté gay… Une manière de rappeler que les athlètes peuvent être libres dans leur sexualité… Donc une manière de dénoncer à son tour l’homophobie qui risque d’entacher les jeux de Sotchi, surtout avec l’arrestation de ces activistes par la police russe.

De ce point de vue, on est bien tentés de se demander si les mots-clefs faisant l’apologie de l’homophobie sont les bienvenus dans le moteur de recherche N°1.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports