Athlétisme Jeux du Commonwealth 2014: Médaillée d’or à 16 ans mais dopée !

cjika (Copier)

Aux XXè Jeux du Commonwealth à Glasgow, il y a ceux qui gagnent et visiblement ceux qui trichent pour gagner. Et un athlète africain est de nouveau dans le collimateur de la lutte anti-dopage. Chika Amalaha, une haltérophile nigériane est suspendue provisoirement après avoir échoué à un test antidopage.

Auparavant, Amalaha avait remporté la médaille d’or chez les moins de 53 kg, établissant au passage un record des Jeux avec un total de 196 kg. L’analyse de son échantillon sanguin A a révélé la présence d’amiloride et d’hydrochlorothiazide, un diurétique et un agent masquant sur la liste des produits interdits par l’Agence mondiale antidopage.

Nigeria's gold medalist Chika Amalaha co

Un autre analyse de l’échantillon B se fera mercredi dans un laboratoire de Londres pour déterminer si oui ou non la Nigériane s’est dopée. En cas de résultat positif, Amalaha, 16 ans seulement, sera dépossédée de sa médaille. Dika Toua de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Indienne Santoshi Matsa avaient complété le podium.

Les Jeux du Commonwealth sont à leur 7è jour de compétition ce mercredi.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com