Afrique Les présidents de l’ES Sétif et du Raja lourdement sanctionnés

Raja logo nvo

Après les incidents qui ont émaillé le huitième de finale retour de la Ligue des champions entre l’ES Sétif et le Raja Casablanca, la Confédération Africaine de Football a décidé de ne donner raison à aucun des deux clubs. Le Raja a tout de même pris deux matchs à huis clos, mais avec sursis, parce que ses supporters ont excessivement utilisé des fumigènes.

C’est surtout les présidents des deux formations qui ont été visés par l’instance dirigeante du foot africain.

Ainsi, Hassan Hammar et Mohamed Boudrika, respectivement président de l’ES Sétif et du Raja, prennent quatre matchs de suspension et sont condamnés à verser 5 000 dollars d’amende. Il est reproché au deux messieurs d’être descendus sur la pelouse lors des incidents alors que le règlement les oblige à rester dans les tribunes.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com