NBA NBA: Westbrook et Harden se démènent et leur équipe gagne de nouveau

russell-westbrook-marque-devant-marc-gasol-basket-nba_820ce1754042d159afc4770bd257d926

Après un match en deçà de ses statistiques habituelles, Russell Westbrook a rassuré ses supporteurs en claquant son 25e triple double de la saison (37 points, 13 rebonds et 12 passes décisives) dans la victoire d’Oklahoma City sur Memphis. La nuit a été belle à Houston avec une victoire sur Chicago après prolongation, un Harden des grands soirs (42 points, 12 rebonds, 9 passes) et surtout un maillot retiré pour un joueur au passage court mais très remarqué en NBA : Yao Ming.

Après trois défaites de suite, Oklahoma City a renoué avec la victoire face à Memphis (114-102) vendredi grâce à l’inévitable Russell Westbrook, auteur de son 25e triple double de la saison. Westbrook file à grandes enjambées vers le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP). Le meneur d’OKC est venu à bout des Grizzlies avec ses 37 points, 13 rebonds et 12 passes décisives, son 25e triple double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) en 51 matches.

De retour à la compétition lundi après avoir longtemps été arrêté à cause de son talon, Evan Fournier a retrouvé le rythme cette semaine. Avant de retrouver son niveau ce vendredi lors de la victoire d’Orlando contre Toronto, le quatrième de la conférence Est. Le Francilien a cumulé 20 points à 5/12 aux tirs (8/10 aux lancers francs), 10 rebonds et 4 passes décisives en 36 minutes et son équipe, Orlando, a signé une belle victoire contre les Raptors (102 à 94).

Les Mavericks de Dallas ont battu les Blazers de Portland 108 à 104, dans la nuit de vendredi à samedi. Le pivot tunisien, Salah Mejri, a été aligné pendant 17 minutes et a terminé la rencontre avec quatre points, cinq rebonds et trois contres. C’est la 20ème victoire en 50 matchs pour les Texans, qui se sont relancés dans la course aux Playoffs.

Le grand rival de Russell Westbrook pour le trophée de MVP, James Harden, n’est pas en reste. Le joueur vedette de Houston a marqué 42 points lors de la victoire en prolongation de son équipe face à Chicago (121-117). Autre star qui brille cette saison, le meneur de Boston: Isaiah Thomas. Il s’est lui fait la spécialité de prendre feu dans le 4e quart qui lui vaut le surnom de «King in the 4th». Face aux Lakers battus 113-107, il a planté 17 de ses 38 points dans la dernière période. Ce 32e succès (18 défaites) conforte les Celtics à la 2e place à l’Ouest. Il permet aussi à Boston de compter désormais un succès de plus (3.253) que son grand rival historique du jour, depuis la création de la franchise en 1946. Quant à son coach Brad Stevens, c’est lui qui dirigera l’équipe de l’Est lors du prochain All Star Game.

Résultats de la nuit :

Boston – LA Lakers 113 – 107

Brooklyn – Indiana 97 – 106

Detroit – Minnesota 116 – 108

Denver – Milwaukee 121 – 117

Houston – Chicago 121 – 117 a.p.

Oklahoma City – Memphis 114 – 102

Orlando – Toronto 102 – 94

Portland – Dallas 104 – 108

Sacramento – Phoenix 103 – 105

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com