Afrique Pavaza, Emile, Charef: des arbitres tous suspendus par la CAF

Sale temps pour les arbitres du continent. A l’image de Janny Sikazwe auteur d’une prestation désastreuse lors d’Espérance de Tunis – Primeiro Agosto en demi-finales de Ligue des champions, Mehdi Charef, Jackson Pavaza et James Emile viennent d’être suspendus par la CAF.

« Le jury disciplinaire a décidé qu’il existe suffisamment d’éléments justifiant la tenue d’une audience concernant les allégations de corruption formulées à l’encontre de l’arbitre Algérien. Par conséquent, Abid Charef est provisoirement suspendu de toutes les activités de la CAF liées au football en attendant la prochaine audience disciplinaire », a indiqué la CAF dans une correspondance envoyée il y’a quelques jours à la FAF.

C’est le même ton dans la note signifiant la suspension du Namibien Pavaza qui était au sifflet de Bénin – Gambie et avait notamment accordé 10 minutes de temps additionnel en seconde période.

Puis pour finir le Seychellois James Fredrick Emile devra également s’expliquer devant la Commission de Discipline de la CAF. En attendant, on ne devrait pas le retrouver sur aucune rencontre africaine.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Qu’en est-il de la suspension de Stéphane SESSEGNON lors de ce fameux match Bénin-Algérie où cet arbitre PAVAZA avait donné un carton rouge (sans un jaune auparavant) au capitaine béninois alors que ce dernier était allé réclamer une faute sur un de ses co-équipiers? SESSEGNON a été ensuite suspendu pour deux matches dont celui de mars prochain contre le Togo.
    La décision de la CAF peut elel être revue? La fédération béninoise de football peut-elle faire appel de cetet décision de suspension de SESSEGNON?

Comments are closed.