Afrique CAN 2019-Bénin: Qui est Saturnin Allagbé, le héros de tout un peuple ?

Sans lui, le Bénin ne se serait sans nul doute pas qualifié pour les quarts de finale de la CAN 2019. Deuxième dans la hiérarchie des gardiens de la sélection béninoise, Saturnin Allagbé est devenu le héros de tout un peuple ce vendredi. Qui est-il ?

Saturnin Allagbé Kassifa Owalabi est né le 22 novembre 1993 à Assaba au Bénin. Il est actuellement sous contrat avec les Chamois niortais, club de Ligue 2 française.

Allagbé commence à jouer au football au centre de formation de Tanéka. À la suite d’un partenariat entre ce centre et l’Association sportive du port autonome de Cotonou, il signe avec cette équipe et devient titulaire en 2010, lancé par Alain Gaspoz. Il remporte deux titres de champion du Bénin en 2009-2010 puis en 2011-2012. Il déclare également avoir été « élu meilleur gardien du championnat » à plusieurs reprises1.

En 2011, il connaît sa première sélection avec l’équipe nationale du Bénin. Il est mis à l’essai par les Girondins de Bordeaux avant la saison 2013-2014 mais n’est pas conservé, même si cela reste pour le jeune béninois une expérience positive1.

En 2014, le gardien de but revient en France et signe un contrat professionnel de trois ans avec le Chamois niortais football club. Ne jouant aucun match avec l’équipe première, il est néanmoins titulaire avec la réserve professionnelle qui est promue en championnat de France amateur 2 en fin de saison. Saturnin est alors considéré comme un acteur majeur de cette montée.

Comme palmarès, Saturnin Allagbé est champion du Bénin en 2010 et 2012 avec l’ASPA Cotonou et champion de division d’Honneur de la Ligue du Centre-Ouest en 2015 avec la réserve du Chamois niortais football club.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Zabulon Hounkpèvi

    Que Dieu le garde pour nous. Je sais qu’il a de l’avenir… Allez Allagbé, allez les ECUREUILS du BENIN

Comments are closed.