Afrique Guinée: Accusé de corruption et lourdement sanctionné, Amadou Diaby contre-attaque

Paul Put n’est pas le seul à avoir été condamné dans l’affaire de corruption en Guinée. Amadou Diaby, premier vice-président de la Fédération guinéenne de football, a également été condamné pour corruption par la commission d’Ethique de l’instance.

L’ex-adjoint d’Antonio Souaré  est interdit d’exercer toute activité relative au football au niveau national pendant 7 ans dont 5 fermes et au paiement d’une amende de 25 000 euros.

Amadou Diaby est accusé de « racket » par Paul Put. Il est mis en cause pour « son rôle dans la perception d’une commission de 10% sur le salaire » du sélectionneur, selon la Fédération guinéenne de football.

Faux, ont indiqué les avocats de l’accusé samedi devant la presse, estimant

qu’ « aucune preuve n’existe » contre leur client. Ils expriment par ailleurs leur étonnement face à la décision du comité d’éthique qu’ils qualifient de « tract » qui condamne Amadou Diaby « sans être jugé ».

Selon eux, Amadou Diaby a été suspendu sans être entendu juste sur « une simple dénonciation » de Paul Put.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.