COMMUNIQUE Anciens sportifs de haut niveau, optez pour le portage salarial !

Choisir le portage salarial pour une reconversion réussie  après une carrière sportive.

Comment négocier son virage professionnel après une carrière de sportif de haut niveau ? Le portage salarial est une solution adaptée à la personnalité des SHN qui optent pour l’entrepreneuriat. 

Introduction

Derrière les salaires mirobolants et la starisation de certains, l’avenir des sportifs de haut niveau cache une toute autre réalité. Sur 2000 footballeurs professionnels, seulement 150 n’ont pas à se préoccuper de l’après carrière. Chaque année, ce sont près de 3000 athlètes tous sports confondus qui doivent faire face à une reconversion professionnelle. Le portage salarial est-il une option adaptée pour entrer dans la vie active pour eux ? Sous quelles conditions ? 


Sources : 

INSEP : Institut national du sport, de l’expertise et de la performance

https://www.insep.fr/

Athlete avenue

www.athlete-avenue.com/accueil

Ministère du Sport

http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sport-performance/Sport-de-haut-niveau/article/Les-dispositifs-d-aides-aux-sportif-ve-s-de-haut-niveau

  1. La reconversion des sportifs de haut niveau, un nouveau marché 

Ces dernières années, plusieurs startups se sont lancées dans le marché de la reconversion professionnelle des sportifs de haut niveau, répondant ainsi à un manque en matière de suivi professionnel et d’accompagnement de projet. Parmi elles,  Athlète Avenue, Double Mixte ou encore Sportail Community lancée il y a un an. Leur objectif ? Créer des passerelles entre le monde de l’entreprise et le monde du sport de haut niveau grâce à des accompagnements personnalisés pour construire un projet professionnel viable, que ce soit en tant que futur salarié ou comme entrepreneur en portage salarial [ à qui s’adresse le portage salarial] ou non. 

  1. Les difficultés rencontrées par les SHN après leur carrière

Gérer l’après-carrière est un moment délicat dans la vie d’un sportif de haut niveau. Plongé pendant des années dans un cocon où la recherche de la performance, l’entraînement et les compétitions rythment le quotidien, le sportif n’est pas préparé au retour à la vie réelle et à ses règles spécifiques. La transition est d’autant plus violente lorsqu’il faut abandonner sa carrière suite à une blessure. 

Cette reconnexion au monde du quotidien est un projet en soi qui demande un accompagnement spécifique dans le temps et qui droit prendre en compte à la fois les enjeux psychologiques qui se posent et les réelles possibilités de reconversion. Des structures comme Pôle emploi ne sont pas habituées au profil des sportifs. D’autres institutions comme l’INSEP se sont spécialisées dans cet accompagnement, de l’orientation, en passant par l’accompagnement pendant la carrière sportive, jusqu’à la reconversion professionnelle. 

  1. Quel suivi social pour les SHN ? 

Le Ministère du sport a mis en place une politique de suivi social qui vise à permettre aux sportifs de haut niveau de poursuivre une formation ou une démarche d’insertion professionnelle après ou pendant la carrière (dans ce cas des conventions existent pour des temps aménagés en entreprise). Pour y prétendre, encore faut-il être classé sur les listes « sportifs de haut niveau » du Ministère. La classification ouvre des droits financiers et de suivi pendant et après la carrière. Or, les fédérations ne font pas toujours la démarche. 

Concernant l’orientation et la reconversion, le dispositif national permet l’accompagnement d’une trentaine de sportifs par an… Il est complété par les actions de l’unité spécialisée de l’INSEP créée en juin 2013. 

  1. Des compétences transférables 

L’INSEP a créé un référentiel de compétences transférables dans la vie active hors sport afin d’aider les sportifs à se projeter et à bâtir leur projet professionnel autour de valeurs et de compétences déjà acquises : combativité, goût de l’effort, communication, enseignement, pédagogie, logistique, coaching, recherche de partenaires, gestion financière, etc. Des qualités qui sont valorisées par les entreprises. 

  1. Un nouvel horizon en choisissant l’entrepreneuriat en portage salarial 

Certains sportifs, comme l’ancienne boxeuse Sarah Ourahmoune se lancent dans l’entrepreneuriat, en créant leur propre société de consulting ou de coaching dans le secteur du sport. 

Si la majorité opte pour un emploi salarié, la démarche reste psychologiquement complexe dans la mesure où les sportifs ne sont pas habitués au concept de subordination qui régit les relations employeurs et employés.

Dès lors, pourquoi ne pas envisager sérieusement une activité indépendante en portage salarial [les avantages du portage salarial] comme projet de reconversion professionnelle ? 

Les compétences acquises, le réseau relationnel sont autant d’atouts pour lancer sa propre activité avec un accompagnement adapté et devenir consultant sportif en portage salarial [site devenir consultant porté]. 

  1. Les 5 avantages du portage salarial pour un sportif qui veut se reconvertir 

Si l’entrepreneuriat a encore peu d’élus dans le monde du sport, c’est aussi parce que la prise de risque peut faire peur. Pourtant, devenir consultant en portage salarial est probablement la meilleure option pour créer son activité en toute indépendance sans aucun risque financier et avec tous les droits sociaux du salarié. 

Un ancien sportif de haut niveau qui choisi de devenir consultant porté bénéficie ainsi de : 

  • Un accompagnement personnalisé par sa société de portage pour développer son business et établir la bonne stratégie ;
  • Des contrats de portage salarial  sécurisés qui donnent accès à tous les droits sociaux du salarié : assurance maladie, retraite, droit au chômage, complémentaire santé, etc.
  • Une autonomie qui permet de développer sa clientèle, de fixer le prix de ses missions et de planifier son temps de travail en toute liberté ;
  • La prise en charge de tous les aspects administratifs, comptables et fiscaux de l’activité par la société de portage salarial. Un vrai gain de temps pour se concentrer sur le cœur de sa nouvelle activité ! 
  • Enfin, une sécurité financière dans la mesure où les cotisations sociales et patronales ne sont dues qu’en cas de mission. A cela s’ajoute une rémunération [site simulateur de revenus] en amont, sans attendre le paiement de la facture finale, un service précieux proposé par certaines sociétés de portage comme MISSIONS-CADRES [site à propos de MISSIONS-CADRES]. 

Sportifs de haut niveau, le portage salarial est fait pour vous ! 

Vous êtes sportif de haut niveau et vous souhaitez être accompagné dans votre projet professionnel post carrière en tant qu’indépendant, contactez MISSIONS-CADRES pour tout savoir sur le statut du portage salarial au 04 50 36 70 97 (numéro non surfacturé).


https://missions-cadres.com/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *