Football Adel Taarabt : Le Marocain revient sur ses débuts pour le moins, difficile avec le Benfica

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com


Adel Taarabt a retrouvé son meilleur niveau, sous les couleurs de Benfica. L’international marocain, donné pour perdu pour le football, il y a quelques mois encore, a renversé la vapeur, au point de devenir incontournable à Benfica.

Dans un entretien accordé à Record, Adel Taarabt a évoqué ses moments de tempête connus avec le Benfica Lisbonne. Pour lui, le début difficile de l’aventure au sein du club portugais, lui a permis de grandir en maturité et de voir désormais les choses d’une autre façon. Aujourd’hui, élément incontournable de la formation lisboète, le Lion de l’Atlas de 30 ans, revient sur ses débuts pour le moins difficile, au Portugal.

«J’étais à Lisbonne, j’allais m’entraîner avec l’équipe B et je rentrais chez moi pour voir des matchs de foot. J’ai perdu presque tous mes amis. Quand tu es au top, tout le monde veut être ton ami. Quand j’étais en bas, il n’y avait plus personne à mes côtés, » lance Adel Taarabt

« Je suis très généreux, j’ai un grand cœur, j’emmenais tous mes amis en vacances avec moi autour du monde, je payais tout. Quand j’étais mal, j’ai compris ce que mon père me disait : « les vrais amis sont ceux qui te font pleurer, pas ceux qui te font rire » ».

« Maintenant, j’ai trois ou quatre amis, mais j’ai appris. Mon père me dit que la meilleure chose qui te soit arrivée Adel, c’est d’avoir signé à Benfica et d’avoir vécu ces moments-là. C’est la vérité. Benfica a été la meilleure chose qui me soit arrivée», a-t-il confié.


Articles récents