CAN2023- RDC- Guinée : Desabre ( coach Congo) : « On n’est pas favoris face à la Guinée…..»

Sébastien Desabre


Sebastien Desabre, le sélectionneur français de la République Démocratique du Congo (RDC ) appréhende beaucoup le match de demain face à la Guinée pour Le Compte des quarts de finale de la CAN2023. 

« Il faut louer le travail de Kaba et la discipline tactique qu’il y a sur le terrain. C’est une des équipes qui a une organisation de jeu de très haut niveau. Nous, on sait qu’on a la capacité, si on fait un bon match, de l’emporter comme on sait que la Guinée a ses chances aussi. C’est ça qui fait la beauté du match de demain. En regardant les joueurs qu’il y a sur le terrain du côté de la Guinée, chacun respecte ce qui a été fait. Moi, en tant que coach, pour les avoir scoutés, analysés et suivis, c’est vraiment un travail de fond qui a été fait. C’est une équipe exceptionnelle au niveau tactique. », a déclaré d’emblée Desabre en conférence de presse d’avant – match.

« Nous sommes ambitieux dans cette compétition »

Desabre avoue que son équipe n’est pas favorite contre la Guinée mais que ses joueurs demeurent ambitieux « vous disiez que nous sommes favoris contre la Guinée… Je dirai non. En fait, la Guinée possède des joueurs de qualité qui jouent dans de bons clubs en europe. Il va falloir faire très attention et faire preuve de beaucoup d’humilité. Pour l’instant nous avons bien négocier nos matchs face au Maroc et à l’Égypte qui font partie du Top 5 africain. À nous de faire en sorte de continuer avec le même état d’esprit pour tenter de décrocher la qualification au carré d’as. En tous cas nous sommes ambitieux, car on est à deux matches de la finale. En fera en sorte de jouer sur nos points forts et sur les points faibles de la Guinée pour triompher ».

« C’est la CAN du travail pas des surprises »

En rétorquant à une question sur le niveau de la CAN2023 et la sortie des favoris dans des tours précoces, Sébastien Desabre estime que « Pour moi ce n’est nullement la CAN des surprises mais plutôt du travail.  J’ai eu l’occasion d’affronter Angola à deux reprise en amical et je peux vous assurer que les Angolais n’ont pas volé leur place en quarts de finale. Pareil pour les autres nations qui se trouvent au même stade de la compétition..», insiste – il.

 

Crédit photo : Africa Top Sports

 

 

 

 


Articles récents