Afrique Gabriel Améyi : Le président de la fédération togolaise de foot porté disparu !

L’information fait la une des parutions et alimente les débats sur les antennes de radio et télé de la capitale togolaise. Plus de deux semaines après la fin de la Coupe d’Afrique des nations, Gabriel Améyi n’est toujours pas rentré à Lomé. Et aucune communication officielle sur l’endroit où l’homme pourrait se trouver.

Si RFI (Radio France Internationale) annonçait, il y a quelques jours, le patron du football togolais malade et hospitalisé en Afrique du Sud, d’autres sources affirment le contraire. La FTF (Fédération togolaise de football) elle-même a du mal à communiquer, laissant lieu de vives spéculations et interprétations. Selon le site mo5-togo.com (repris par nos confrères d’icilome.com), Améyi serait très recherché par les services de renseignement togolais pour « multiples malversations financières, des fraudes avec la douane et les impôts ». Député, l’homme ne serait plus en odeur sainteté au sein de son parti politique.

Outre ses raisons politiques, Gabriel Améyi est aussi accusé de surfacturation des dépenses pour la participation des Eperviers à la dernière CAN. Alors que les voix s’élèvent pour les comptes, le président de Maranatha de Fiokpo (club de première division) est toujours introuvable. Ajouté à tout cela, Gabriel Améyi est très décrié au sein de la maison footballistique locale. On lui reproche notamment une gestion cavalière de la fédération et des détournements de fonds de la FIFA (Fédération internationale de football association). Amenant d’ailleurs l’instance mondiale à couper les ponts avec la FTF.

Actuellement, l’absence de Gabriel Améyi bloque les activités à la fédération. Les dates des reprises des championnats de D1 et D2 sont inconnues, un congrès ordinaire en suspens et des employés toujours mécontents de leur traitement. Les locaux de la fédération sont plongés dans le noir depuis une coupure d’électricité, pour non payement de factures, intervenue depuis trois mois.Une pétition serait actuellement en cours afin de recueillir les signatures nécessaires pour son départ. L’étau semble se resserrer autour de lui.

Lire aussi

Retard et sanction à Tottenham: Adebayor accuse la FTF

Mango Senah: Il tire à boulets rouges sur le président de la FTF

Améyi: le président de la fédération bientôt suspendu?

Le 2ème vice-président de la FTF tacle Améyi

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com