Afrique Youssouf Hadji : Le Marocain accuse le Qatar et les méthodes des clubs

hadjiYoussouf Hadji sort de son mutisme. transféré d’Al-Arabi à Elazigspor ( Turquie), l’attaquant a traversé un moment difficile au Qatar. Après plus de trois mois, l’ancien rennais raconte sa mésaventure.

« Du jour au lendemain, j’ai été mis à l’écart de l’équipe, puis on ne m’a plus payé. Je suis allé demander des explications. Au début, on me disait que ça allait s’arranger. Puis on m’a vite ignoré. Par contre, je n’avais pas intérêt à rater une séance d’entraînement, sinon, c’était une faute professionnelle. Mais eux ont le droit de ne plus respecter un contrat, une personne… », a expliqué Hadji à L’Equipe.

L’international marocain a fait savoir qu’il a été victime de pressions « Les dirigeants voulaient que je signe un papier où on me demandait de renoncer à mes droits, ce que je n’ai pas fait. Ces pressions – jamais physiques, toujours psychologiques, ce qui n’est pas forcément mieux – se sont intensifiées quand j’ai décidé, via mon avocat, de déposer une requête à la FIFA. Ils m’ont fait du chantage, en me disant que si je poursuivais mon action, je n’aurais pas mon visa de sortie pour quitter le Qatar. »

Un témoignage qui ternit l’image du Qatar, alors qu’il est en proie à des critiques sur l’organisation du mondial 2022.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Monsieur hadji et tous les autres qui se rendent dans ces pays se trompent longuement sur ces gens pardon bedoins qui ne connaissent que le language de la force de leurs ancetres , detrompez vous sur ces gens qui financent tout et rien , l’avenir nous cache bien des surprises .

Comments are closed.