Football Mondial 2014: le Ghana au Brésil dans la douleur, la très vilaine blessure de Sulley Muntari

1476312_10151874673718964_1622067775_nVous avez dit combat ? Le tibia de Sulley Muntari est l’illustration parfaite de la bataille livrée mardi au Caire par le Ghana devant l’Egypte. Au bout, une brillante qualification, la troisième d’affilée pour une phase finale de Coupe du monde malgré la défaite 1-2 face aux Pharaons.

A l’image d’un Andre Ayew sorti à l’heure de jeu à cause d’une blessure au genou, Muntari n’a pas eu la tâche facile. On se souvient de ce tacle d’un adversaire en première période qui a laissé une grosse tâche de sang sur sa chaussette. C’est après le match qu’on mesurera l’ampleur de la blessure du milieu de terrain. Sur les réseaux sociaux, il a posté cette image de sa jambe complètement défigurée.

40 points de suture seront nécessaire pour le joueur du Milan AC. Mais il ne cache pas sa joie. « On est prêt à mourir pour la mère patrie. Nous sommes qualifiés et merci pour vos prières et votre soutien« .

 

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com