Athlétisme Cameroun: Le « Comité national non olympique » refait parler de lui

CNNOCLe Comité national non olympique (Cnoc) veut vivre. Le collectif d’associations qui au Cameroun regroupe les fédérations non admises aux Jeux olympiques s’est de nouveau réuni. C’était le 4 janvier 2014 à Yaoundé. Ils ont tenu leur tout premier conseil d’administration dans un hôtel de la capitale camerounaise sous la présidence de leur leader Malick Evélé Atour connu aussi sous sa casquette de directeur des normes et du suivi des organisations sportives au ministère des sports et de l’éducation physique.  De cette assise est sortie une grande résolution : l’organisation en 2015 des premiers « Jeux nationaux non olympiques ».

Samedi, les fédérations de danses sportives, de billard, de lutte, de karaté, de powerlifting et de kobudo ont rejoint ce groupe d’associations œuvrant pour la promotion et le développement dues sports non olympiques. Avec  les premiers membres, ils comptent organiser leur congrès, acte qui attestera de leur existence légale. Pour cela, il faut l’accord du ministre des sports et de l’éducation physique. Adoum Garoua avait déjà dû freiner leur ardeur courant octobre 2013. C’était après la vive protestation du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) qui regroupe les disciplines sportives autorisées à prendre part aux jeux olympiques. Dans un communiqué, son secrétaire général dénonçait « une manœuvre insidieuse ».

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports