Etranger Laure Manaudou : créatine, psy, photos chaudes… Son livre choc !

laure-manaudou-6180

C’est son anniversaire !

L’ancienne star de la natation française a 28 ans aujourd’hui, et elle sort un livre, une autobiographie intitulée « Entre les lignes » aux éditions Michel Lafont. Ce livre fait le buzz aujourd’hui tout comme l’interview qu’elle a accordée à Paris Match. Elle parle très librement de sa nouvelle vie sentimentale, de ses complexes d’ado, de sa fameuse sex-tape et de la créatine…

Extraits :

–  « Je ne me trouvais pas jolie. Au collège, j’étais un vrai garçon manqué. Je me sentais trop musclée.  C’est la raison pour laquelle elle a décidé de se faire refaire les seins. Cette opération m’a permis d’être mieux dans ma peau, de pouvoir mettre des décolletés et de me sentir plus femme

« L’amour m’a rendu folle. Cela m’a fait faire beaucoup de choses, pas forcément les meilleures, mais j’ai appris. En couple, j’ai du mal à exprimer ce qui ne va pas. À force de silence, un jour ça ­explose et je m’en vais. Mon histoire italienne, les photos de moi nue sur Internet, tout cela a été très violent ».

« Au moment de ma séparation avec Frédérick, le père de Manon, j’ai vu un psy. J’avais besoin de parler. De remettre les compteurs à zéro dans ma vie privée afin de pouvoir repartir. J’étais très dépendante de Fred, perdue sans lui. J’avais peur de vivre seule, peur du regard des autres. Faire les courses sans lui me paniquait ».

« Ma thérapie m’a beaucoup aidée. Depuis six mois, je me débrouille sans aide. J’ai le sentiment d’exister par moi-même. Je me sens enfin guérie, heureuse. Ma vie a commencé à 27 ans ».

On notera aussi son passage sur la créatine qui développe les muscles puisqu’elle affirme que tout le monde en prend !!!

« Moi, j’ai toujours refusé de prendre des vitamines ou des compléments alimentaires, explique la championne olympique du 400m nage libre en 2004. Flo a décidé d’en parler et apparemment c’est tabou. Il a bien fait parce que c’est légal. Les gens ne savent pas ce que c’est et pensent que c’est interdit ou dopant. C’est faux. Tout le monde prend de la créatine et Flo a été courageux de le dire. Ce n’est pas évident d’être le premier nageur médiatisé à en parler ouvertement. Les sportifs sont suivis par des médecins ou des préparateurs physiques et c’est important que le tabou soit levé. Je soutiens mon petit frère.» 

 

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS