Afrique Elim 2015/ Charles Kaboré : « On est toujours dans la course »

Charles Kaboré

Le match au sommet du groupe C des éliminatoires de la CAN 2015 entre le Burkina-Faso et le Gabon a débouché sur un match nul (1-1). Les Etalons menés par leur capitaine Charles Kaboré avaient ouvert la marque en première mi-temps par Jonathan Pitroipa. Longtemps menés au score par Charles Kaboré et ses coéquipiers, les Panthères sont parvenues à égaliser en fin de match grâce à Malick Evouna (76e).
« Beaucoup de regret mais il ne faut pas oublier qu’on a fait un bon match. En première mi-temps, on a dominé. Offensivement, ils ont été efficaces sur une seule occasion. Nous a on a eu beaucoup d’occasions nous n’avons pas pu concrétiser. On ne s’est pas mis à l’abri, a confié Charles Kaboré. On pouvait prendre un but à tout moment sur un coup de pied arrêté ou sur une action individuelle. C’est ce qui s’est passé. Il ne faut pas se tirer dessus. Il faut croire en cette équipe. Je pense qu’on a un bon groupe. On a de l’avenir. Il faut continuer à travailler et à gommer nos erreurs qu’on a commises au Gabon et ici. A chaque fois qu’on encaisse, ce sont des cadeaux qu’on a faits. Il faut prendre zéro en défense pour pouvoir concrétiser nos actions. Dans tous les compartiments, on doit se revoir et travailler pour être plus unis et plus conquérants ».
Avec respectivement 8 et 7 points, le Burkina et le Gabon occupent toujours la première et la deuxième place de leur poule, avec une marge de sécurité devant l’Angola (4 points) et le Lesotho (2 points).
« De toutes les façons, quel qu’en soit la situation, on devait obligatoirement gagner. Rien n’est joué. Il reste encore deux matchs. Donc six points à prendre. A nous de tout faire pour avoir ces six points. Mettre toutes les chances de notre côté pour pouvoir se qualifier. On est toujours dans la course. Notre groupe a encore de l’énergie et plus d’envie de faire de bons matchs », a ajouté Charles Kaboré avant de d’évoquer les deux prochains matchs des Etalons. « Il faut continuer à travailler, aller au Lesotho plus conquérants et venir jouer contre l’Angola ici avec beaucoup de sérénité. Je profite de l’occasion pour féliciter le public burkinabè. On le remercie. On va continuer à se battre pour le peuple qui est derrière nous ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com