Basket-Ball NBA : Les Africains qui disputeront les playoffs

noah_diaw_iguodala_antetokounmpo_aminu_africains en playoffs nba2015

Al Farouq Aminu chez les Mavs de Dallas, Boris Diaw avec les Spurs de San Antonio passant par Festus Ezeli à Golden State ou encore Dennis Schröder avec les Hawks, ils sont en tout neuf joueurs aux origines africaines qui disputeront le premier tour des playoffs de la NBA cette saison dès ce 18 avril.

Si les Franco-camerounais Joahkim Noah (Chicago Bulls) et Nicolas Batum (Portland) et le Greco-nigérian des Bucks de Milwaukee Giannis Antetokounmpo joueront les premiers rôles dans leurs franchises durant ses playoffs, les autres à l’instar du Franco-Sénégalais Boris Diaw et du Germano-gambien Dennis Schröder seront les valeurs ajoutées de leurs équipes en sortie de banc.

Golden State et ses deux Nigérians

Franchise au meilleur bilan de la ligue, Golden State a dans sont effectif deux Nigérians d’origine à savoir Andre Iguodala et Festus Ezeli.

Utilisé en sixième homme des Warriors, l’international américain Iguodala a participé à cette saison record de la franchise avec une feuille de stat noire de 8 points, 3,4 rebonds, 2,9 passes et 1,2 interception par match (75 matchs joués et 27 minutes de moyenne). Son coéquipier Festus Ezeli qui aimerait jouer l’Afrobasket avec les D’Tigers sortait en bout de banc pour 11 minutes sur le parquet qui se traduit par 4,3 points, 3,4 rebonds et 0,9 contre en 45 matchs. Golden State démarre sa campagne vers le titre contre les Pelicans.

Diaw le plus des Spurs face aux Clippers d’Udoh 

Et le titre pour l’avoir, il faudrait mettre fin aux ambitions de back-to-back des Suprs de Boris Diaw. Champion en titre, San Antonio pourra une nouvelle fois composer avec le premier MIP à remporter une bague pour contrer l’appétit des Challengers. Le polyvalent Boris Diaw (8,7 points, 4,3 rebonds et 2, 9 passes par match) et les Spurs jouent au premier tour les Clippers d’Ekpe Udoh. L’intérieur nigérian de Lob City n’a eu droit en moyenne qu’à 4 minutes pour 33 apparitions sur le parquet. Il s’est fendu de 0,9 point et 0,8 rebond.

Aminu ou la parole à la défense

Arrivé cette saison chez les Mavs de Dallas, Al-Farouq Aminu est vite devenu un élément important dans la défense de la franchise. Sa détermination sera important pour contenir James Harden et les Rockets de Houston dans un chaud derby texan lors du premier tour de ces playoffs. Durant la saison régulière le Nigérian tournait à 5,5 points, 4,6 rebonds, 0,8 passe, 1 interception et 0,8 contre en 18 minutes de moyenne pour 73 matchs.

Portland attend son justicier Batman

Elément majeur de Portland, Nicolas Batum été perturbé toute la saison régulière par des pépins physiques. Il a d’ailleurs manqué les derniers matchs pour une douleur au genou. Mais l’ailier des Trail Blazers tiendra sa place durant les playoffs pour la série contre Memphis. Batman a joué 77 maths pour son plus faible bilan au scoring depuis son arrière dans la NBA (5,4 points en 2008-09) soit 9,4 points ajouté à 5,9 rebonds, 4,8 passes, 1,1 interception et 0,6 contre.

Atlanta avec que Schröder

Atlanta ne pourra compter que sur un de ses africains depuis les mésaventures de Thabo Sefolosha. Le leader de la conférence Est aura son jeune meneur Dennis Schröder en sortie de banc pour une oxygénation du jeu. Pour sa seconde saison NBA, le jeune Germano-gambien s’est bonifié dans tous les secteurs avec une moyenne de 9,8 points, 2,1 rebonds, 4,2 passes, 0,6 interception et 0,1 contre en 19 minutes de jeu pour 76 apparitions. Les Hawks jouent leur premier tour des playoffs contre les Nets.

Antetokounmpo où la surprise Bucks

Tout comme Schröder, Giannis Antetokounmpo est dans sa deuxième saison dans le championnat nord-américain de basket. L’ailier est la figure actuelle des Bucks de Milwaukee. Avec leur coach Jason Kidd qui va disputer son 19e playoff d’affilée (dont 2 en qualité de coach), les Bucks ont déjoué les pronostiques. Membre de cinq de départ des Bucks, Giannis affiche une ligne de stat par match sur la saison régulière de de 12,8 points, 6,7 rebonds, 2,5 passes, 0,9 interception et 1,1 contre. Son influence dans le jeu de Milwaukee lui-même valu la reconnaissance de la ligue avec le titre de Joueur de la semaine.

Les Bulls et leur lion Joakim Noah

Les Bucks affronteront les Bulls de Joakim Noah. Meilleur défenseur NBA la saison dernière, le pivot des Bulls de Chicago n’a pas été épargné par les blessures. Il a terminé la saison régulière à 7,2 points, 9,6 rebonds, 4,7 passes, 0,7 interception et 1,1 rebond. Mais l’atypique pivot Franco-camerounais a plusieurs cordes à son arc. Et tel un lion blessé son réveil est craint.

Les grands absents des playoffs 

Les grands absents de ces playoffs sont donc l’Espagnol d’origine congolaise Serge Ibaka du Thunder d’OKC, le Britannique originaire du Soudan de Sud Luol Deng avec le Heat de Miami, le Franco-béninois Ian Mahinmi avec les Pacers d’Indiana et le Congolais de la RDC Bismack Biyombo dont la franchise les Hornets de Charlotte n’a pu enchaîner une second qualification de suite en playoffs.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS