Tennis ATP-Paris Bercy- Roger Federer : « Contre John Isner, il faut être très bon dans la concentration »

roger federer

Roger Federer a été sans pitié pour Andreas Seppi. Le Suisse a tout simplement corrigé l’Italien 6-1 6-1 en seulement 47 minutes de jeu ! En huitièmes de finale, le Bâlois affrontera John Isner.

Avant d’affronter le géant américain, Roger Federer reconnait que, John Isner « peut être dangereux partout j’ai l’impression. Effectivement, ici, John a déjà eu de très bons résultats (demi-finale en 2011). Contre lui, il faut être très bon dans la concentration, très frais. C’est pour ça que c’est bien d’avoir eu un premier tour assez rapide. Pourtant, mon premier entraînement ici, mardi, a été difficile. Je trouvais les conditions différentes de celles de Bâle. Et puis, en match, quand j’ai retourné les deux ou trois premières fois, je me suis dit : « Oh, ça va super en fait ». Je voyais la balle parfaitement bien », a confié le Suisse dans des propos relayés par L’Equipe.

Roger Federer n’a pas manqué de donner son avis sur la relative lenteur du court. « Oui, y’a de ça. Comment expliquer : tu es sur le terrain et au lieu de mesurer 1,85m (sa taille réelle), t’as l’impression de faire 1,40m. Les balles rebondissent haut et tu regardes passer. Après, tu vas à ton match et t’as l’impression de faire 2 mètres. En fait, après l’entraînement de mardi, j’avais dit à Séverin (Lüthi, son coach) que je ne voulais pas faire un échauffement normal de 25 minutes mais plutôt une espèce d’entraînement de 40 minutes. Je voulais sentir la balle. Voilà, ça a bien marché.»

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com