Afrique Charles Acolatse: l’autre Togolais du Poirée sur vie

acolatse

Il y a quelques semaines, les fans togolais découvraient le club du Vendée Poiré sur Vie Football lorsque le milieu offensif Claude Koutob (passé l’AS Marsa en Tunisie) s’y engageait. Et pourtant, Charles Acolatse y évolue aussi depuis cet été.

Né il y a 20 ans, d’une mère française et d’un père togolais, Koffi Charles Acolatse est issu de la formation nantaise. Mais que de chemin parcouru jusque-là. « Je suis né à Paris et j’ai déménagé à Nantes. J’ai commencé le foot à 7 ans, je jouais dans un petit club dans la banlieue de Nantes. Ensuite à 12 ans, j’ai été repérée par le Fc Nantes qui m’a fait signer un contrat de 5 ans jusqu’à mes 18 ans« , raconte t-il à notre rédaction.

Attiré par les Eperviers !

La suite. Acolatse qui n’a pas eu sa chance avec l’équipe première des Canaries va tenter sa chance à l’étranger. «  J’ai intégré le Genoa en Italie pour l’équipe réserve mais j’ai eu des problèmes de contrat« , confie le milieu relayeur. Il revient en France et passe de club en club notamment dans les divisions inférieures. « Je suis donc revenu en France au début de la saison et j’ai signé à Vannes OC qui était en National mais qui a longtemps évolué en Ligue 2. J’étais avec l’équipe réserve et je m’entraînais avec la National quelques fois. Ensuite, le club a fait faillite et j’ai donc été sans club pendant 6 mois et j’ai signé à Vertou (club de CFA 2) en janvier dernier et maintenant je suis au Poiré sur Vie« .

charlesaco

Et il s’éclate. En ce début de saison, il a déjà participé à 12 matchs et inscrit 3 buts pour 3 passes décisives. Suivi autrefois par Bordeaux ou encore Rennes, Acolatse croit toujours en ses qualités et rêve de jouer en pro. « Je veux jouer le plus haut possible en France ou à l’étranger. Je crois en moi je suis jeune et ambitieuxMaintenant à moi de prouver partout où je vais passer. Actuellement, je fais un bon début de saison, j’ai mis 3 buts et délivré autant de passes décisives« , dit, d’un ton très confiant, celui qui a pour modèles Lassana Diarra ou encore Blaise Matuidi. Mais au delà, l’accomplissement pour Acolatse serait d’accrocher une convocation avec les Eperviers. L’équipe nationale du Togo dont il suit assidûment les résultats et avec laquelle il est en contacts depuis des années.

« Depuis mes 16 ans, je suis en contacts avec la sélection du Togo pour les jeunes mais ça n’a jamais abouti. En 2012, j’ai eu aussi Didier Six au téléphone. J’ai été très peiné par l’élimination de la Coupe du monde 2018 mais je crois qu’il y a un coup à faire pour la CAN 2017. Le groupe a de la qualité« , assure t-il.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com