Basket-Ball Afrobasket 2017: de lourdes sanctions pour le Congo ?

FIBA_Africa_logo

Le Congo va payer son désistement pour l’organisation de l’Afrobasket 2017. Une nouvelle qui a pris de court FIBA Afrique. Des sanctions sont prévus dans de telles situations et l’institution continentale ne compte pas se laisser faire.

« Nous avions envoyé une mission d’inspection au Congo, deux semaines avant ce retrait. Cette délégation a été reçue par le ministre des Sports et par le président de la Fécoket. Tout semblait tranquille et aller pour le mieux. C’est donc avec surprise que, le 8 avril, que nous avons reçu une lettre [de désistement, Ndlr]qui a également été envoyée à différents organes de presse. […] Nous étions vraiment surpris et nous voulions vraiment comprendre. Nous voulions voir comment les faire venir sur leur décision« , confié Alphonse Bile, secrétaire général de FIBA Afrique.

Si le Congo a déjà été disqualifié de la compétition qui se tiendra finalement en Angola, il devra également s’acquitter de sanctions financières et même sportives. « Nos règlements exigent des sanctions sportives, financières et disciplinaires. Ça nous pose encore un problème même si les règlements seront appliqués. Dans le contrat signé avec le Congo, il y a des clauses qui prévoient de sanctionner le Congo financièrement. Mais nous veillerons à ne pas faire disparaitre le basket dans ce pays« , a ajouté M. Bilé.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com