Cyclisme Tropicale Amissa Bongo 2018: Le Rwandais Areruya victorieux

DUDw_4_XUAAQsmF

Joseph Areruya est entré dans l’histoire de la tropicale Amissa Bongo en décrochant ce dimanche la 13è édition. Le coureur rwandais termine la 7è étape entre Bikélé et Libreville dans le maillot jaune qu’il avait acquis depuis la 4è étape. Une première pour un Africain depuis 2015.

Pour cette dernière étape, Areruya est passé par tous les états. S’il est en tête de peloton avec son équipe pendant que Nicolas Toffali, Tesfom Okubamariam et El Kouraji tentent une échappée à 60 km de l’arrivée, il va connaitre une crevaison  quelques kilomètres plus tard. Plus de peur que de mal, il réintègre le peloton et arrive à contrôler la course jusqu’à la fin.

Au finish, victoire pour l’Italien Luca Pacioni devant l’Australien Brenton Jones et l’Algérien Youcef Reguigui.

Au classement général, Areruya termine avec 18 secondes d’avance sur l’Allemand Nikodemus Holler (Bike Aid) et 50 sur le Français Damien Gaudin de Direct Energie.

C’est le 3è Africain à remporter la tropicale après Berhane en 2014 et Chtioui en 2015. Il est également le 1er Rwandais à remporter un Tour 2.1 de l’UCI (Union Cycliste internationale).

 

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com