Afrique Elim CAN 2019: Bénin-Algérie et les 10 minutes de temps additionnel

Scène surréaliste mardi à Cotonou lors de Bénin – Algérie 4è journée des éliminatoires de la CAN 2019. A l’issue du temps réglementaire, le 4è arbitre brandit son panneau pour afficher le temps additionnel et montre 10 minutes. Stupeur dans les travées du stade général Mathieu Kérékou.

Dans une rencontre qui n’a pas connu tant que ça d’arrêts (avec une expulsion du capitaine béninois Stéphane Sessegnon), les 10 minutes étaient jugées exagérées par le public et les observateurs. « On n’a pas compris ce qui s’est passé. Avant le match, l’arbitre était déjà sur Fabien (Farnolle) pour une affaire de collant puis il y a eu ces 10 minutes. Heureusement on a tenu mais on a joué à 12 contre 11« , a indiqué Michel Dussuyer, le sélectionneur du bénin.

L’homme au centre de la controverse se nomme Jackson Pavaza, l’arbitre namibien du match. Pour la petite histoire, les Ecureuils se sont imposés 1-0 sur une réalisation de Sessi d’Almeida.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

3 Commentaires

  1. Arcadius BADA

    Je demande à la Fédération Béninoise de porter plainte contre cet arbitre devant les instances de la CAF. Ce n’est pas normal, il aurait pu créer de part son comportement une situation grave même pour sa propre personne car le public béninois était vraiment gonflé à bloc. Heureusement que la victoire au bout du fil a pu clamer les nerfs. Le football doit réunir et consolider les liens entre les peuples, évitons de créer des problèmes.

  2. Ah oui il allait voir ce qu’il allait voir si une égalisation survenait

  3. Tout le monde l’attendait de pied ferme. Il ne rentrerais pas chez lui de si tot

Comments are closed.