Afrique du Sud Caster Semenya: le TAS rejette son recours contre l’IAAF

Caster Semenya devra forcément faire baisser son taux de testostérone avant de participer aux prochaines compétitions internationales. Le TAS (Tribunal arbitral du Sport) a décidé de rejeter son appel contre l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme).

« Le TAS n’a pas validé le règlement de l’IAAF, il a simplement rejeté les requêtes de Semenya. C’est à l’IAAF maintenant de travailler sur son règlement pour l’adapter en fonction des réserves posées par le TAS« , a indiqué Mathieu Reeb, secrétaire général de l’instance juridique de recours.

Par ailleurs, le TAS estime que le règlement sur les DDS (différences de développement sexuel) était bien « discriminatoire« . Cependant, une « telle discrimination constituait un moyen nécessaire, raisonnable et proportionné d’atteindre le but recherché par l’IAAF, à savoir de préserver l’intégrité de l’athlétisme féminin dans le cadre de certaines disciplines (du 400m au mile)« .

Après la validation du TAS, le nouveau règlement sur les athlètes hyperandrogènes s’appliquera dès le 8 mai

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com