Afrique Florent Ibenge : « Il n’y a absolument aucune pression »

Le sélectionneur de la République Démocratique du Congo, Florent Ibenge, a démissionné mercredi. L’annonce en a été faite par l’intéressé en personne.

« Je viens de parler avec le président. Je suis venu lui dire mon envie et ma décision d’arrêter avec l’équipe nationale », a déclaré à actualite.cd le technicien congolais, avant de faire part de sa reconnaissance. « Merci au président Omari d’être venu me chercher dans l’AS V.Club pour me donner ce poste de responsabilité. Merci aux dirigeants de V.Club qui m’ont permis de venir en Equipe nationale, le président Amissi, Papa Kazadi, les supporteurs, à la presse. Merci à mes collaborateurs », a ajouté l’intéressé.

Dans sa déclaration de démission, Florent Ibenge a remercié tous ses collaborateurs l’As Vita Club qui lui ont « permis d’intégrer la sélection nationale».

« Quand je suis arrivé à la tête de l’équipe nationale, c’est grâce aux résultats de Vita Club », a précisé le technicien congolais.


« Il n’y a aucune pression de ma part »

Florent Ibenge affirme par ailleurs avoir volontiers rendu le tablier, sans aucune pression. «  Aucune pression de ma part. Je l’ai fait volontiers, comme c’était prévu. Ma première réunion, il y a cinq ans, avec mon staff, j’avais dit que je ne resterai pas longtemps et j’ai fait quand même 5 ans, a-t-il déclaré. Il n’y a absolument aucune pression. C’est sans pression mais avec beaucoup de collaboration », a-t-il ajouté.


« Bon vent à mon successeur »

Selon lui, les résultats des Léopards à la dernière CAN n’ont pas influencé sa décision. « Ceux qui me connaissent, je leur avais déjà dit que c’était ma dernière CAN, quel que soit le résultat. Mais, je reste toujours à la disposition de l’équipe. Car le président (de la FECOFA) m’a aussi proposé d’autres postes, on va regarder ça tranquillement. Le plus important est que la RDC gagne et restera dans mon cœur », a-t-il affirmé à la presse avant souhaiter le meilleur a son successeur. « Bon vent à mon successeur. Ce n’est pas la personne d’Ibenge qui compte. C’est l’équipe nationale de la RDC. Je lui souhaite tout le meilleur, a-t-il dit. J’espère qu’il pourra emmener l’équipe nationale encore plus loin que j’ai pu faire », a-t-il ajouté.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com