Algérie Algérie : Le déclic à la CAN 2019 ? Belmadi réponds

John ATTISSO

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Ce n’était pas gagné d’avance mais l’Algérie l’a fait. Au soir du 19 juillet, les Fennecs ont épinglé le Sénégal et soulève le 2ème trophée de la compétition de leur histoire. Dans une interview accordée à l’ENTV, le sélectionneur Djamel Belmadi a parlé des moments forts du tournoi et surtout des matchs déclics.

A en croire Belmadi, c’est à l’issue de deux matchs que l’équipe a cru en elle. Et a conscience qu’elle peut aller jusqu’au bout.

« Le but de Youcef Belaïli lors du deuxième match face au Sénégal a été un élément déclencheur pour nous. Ça nous a apporté de la confiance et l’idée qu’on pouvait aller loin dans cette compétition » a-t-il fait savoir.

« Il y a eu évidemment ce match contre la Côte d’Ivoire qui était difficile à cause de la chaleur étouffante qu’il y avait à Suez a l’heure où on a joué ainsi que le déroulement de ce match. Avec une certaine domination de la rencontre et la possibilité de faire le break avec le penalty de Baghdad. Le contexte particulier du match à savoir une qualification en demi-finale et l’issue de cette confrontation avec des penaltys à rebondissements. L’ascenseur émotionnel a été à son paroxysme ; de la joie à l’inquiétude à la peur et de nouveau à la joie », a-t-il poursuivi.

Outre ces matchs qui ont été prépondérants dans la victoire finale, le discours de Djamel Belmadi l’est tout autant.

« Je pense qu’il faut qu’on passe par ce genre de situation, et c’est ce que j’ai dit aux joueurs dans les vestiaires, pour nous renforcer et pour nous donner la confiance et la force psychologique pour se dire qu’on peut aller au bout et à ce moment-là on s’est tous dit qu’on pouvait aller au bout. Plus rien pouvait nous arrêter et on était décidé à aller gagner cette Coupe d’Afrique », a-t-il conclu.


Articles récents