Afrique Algérie – Colombie : La folle ambiance à la sortie du stade Pierre Mauroy

L’ambiance a été extraordinaire au stade Pierre-Mauroy mardi. Les Verts  d’Algérie ont disposé de la Colombie, de quoi rendre heureux Belmadi qui en plus a apprécié l’ambiance dans laquelle s’est déroulé le match. Les supporters algériens étaient très fiers de leur équipe après la rencontre.

La fête est globalement réussie : l’Algérie a battu la Colombie 3-0 en amical, pour son premier match sur le sol français depuis 2008, mardi à Lille, portée la passion intense d’un public déterminé à éviter tous débordements majeurs, malgré quelques fumigènes et une mini-tentative d’invasion du terrain.

Mais la sortie du stade est paisible. Un policier en civil n’est guère inquiet : «Ce n’est pas la même disposition que lors de la victoire en CAN, il y a beaucoup de familles, et beaucoup de femmes aussi,» a-t-il confié au micro de nos confrères de liberation.fr. Il rappelle aussi que «la liesse est à la hauteur de l’événement : l’Algérie n’a pas joué depuis onze ans en France.»

Dix ans après la dernière rencontre des « Fennecs » en France, le succès populaire a été au rendez-vous : plus de 40.000 supporters algériens se sont rendus au stade Pierre-Mauroy pour admirer les champions d’Afrique 2019, qui les ont fait vibrer tout l’été.

«On n’avait jamais vu l’équipe nationale pour de vrai», s’enthousiasment deux copains venus de la banlieue parisienne. Idem pour deux cousines, venues ensemble de Grenoble pour l’occasion. «Depuis toutes petites, on rêve de les voir», sourit Nawel. Donia a 16 ans, c’est son premier match au stade. Elle est venue de Lens (Pas-de-Calais) avec toute sa famille, dont sa petite sœur de 13 ans, Lina. Elle reste stupéfaite quand on lui demande pourquoi elle est là. Evident : «C’est mes origines», explique-t-elle. Un supporteur plus âgé se moque gentiment : «L’équipe nationale ? Oui, j’ai déjà vu la France plusieurs fois.» Un groupe de collègues qui travaillent à Roissy restent philosophes : «Faut pas se voiler la face, les Fennecs, ce sont des Franco-Algériens, la plupart sont nés en France.»

Venus des quatre coins de la France pour la plupart, certains sont même arrivés de Londres ou Bruxelles pour participer à la fête. En famille, en couple, ou entre amis. Un immense drapeau se déploie, tenu par des supporteurs qui dansent et chantent en arabe «vive l’Algérie, respectez, ne cassez pas».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.