Afrique Elim. CAN 2021 : « Une discrimination », l’UNFP soutient les joueurs africains bloqués par leurs clubs

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




L’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) soutient les internationaux africains bloqués par leur club en France alors qu’ils sont convoqués en vue des éliminatoires de la CAN 2021.

Dans un communiqué rendu public, le syndicat des joueurs professionnels en France s’adresse aux autorités française à qui il demande d’œuvrer pour que les blocus soient levés afin de permettre aux joueurs africains évoluant avec les clubs de Ligue 1 de rejoindre leur sélection à l’occasion des 5e et 6e journées des éliminatoires de la CAN 2021 prévues fin mars.

«L’UNFP partage la légitime incompréhension des footballeurs internationaux autres que français de nos différents championnats, appelés à disputer des rencontres hors de l’UE, comprend leur détresse, partage leur colère, notamment manifestées auprès d’elle par les sept joueurs lyonnais concernés, et soutient leur démarche après qu’ils se sont vus signifier l’interdiction de rejoindre leur sélection nationale à laquelle ils sont évidemment particulièrement attachés », a déploré le syndicat.

Tout en évoquant l’autorisation accordée aux joueurs de l’équipe de France A et aux représentants des pays de l’UE, qui ne seront pas obligés de se soumettre à une période de ‘septaine’ à leur retour sur le territoire national, l’UNFP insiste sur « la nécessité pour l’État français d’accorder les mêmes dérogations à l’ensemble des joueurs lorsque les conditions demandées sont aussi respectées par les fédérations étrangères…». Et de dénoncer « une discrimination » que l’Etat français ne peut continuer à porter et dont il doit, au contraire, se départir dans les plus brefs délais.

« Au-delà des valeurs d’égalité, sur lesquelles reposent les fondements même de la République, il est aussi question ici d’équité des compétitions, qui ne saurait être réglée ailleurs que sur le terrain », souligne l’UNFP.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *