Afrique football Ghana : Le limogeage d’Akonnor, coûte cher au gouvernement

Alfred ZIKPI




Charles Akonnor, l’entraineur des Black Stars, limogé lundi dernier, par la fédération ghanéenne de football, pour insuffisance de résultats, recevra une somme, en guise de dommage et intérêt, qui s’élève à 475000 $ auprès du gouvernement. L’information a été révélée, par ghanasoccernet.

La goutte d’eau, qui a fait déborder le vase, restait la défaite du Ghana, contre l’Afrique du Sud (0-1), lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Suite à cette contre-performance, les dignitaires du football ghanéen, ont décidé de limoger Charles Akonnor.

« Quand Akonnor a été embauché, il a signé un contrat de deux ans d’une valeur de 25 000 $ par mois. Et puisqu’il a été licencié quatre mois avant l’expiration du contrat, Akonnor mérite une indemnité de 100 000 $. Cependant, au cours des 20 mois, Akonnor doit 11 mois d’arriérés qui s’élèvent à 325 000 $ plus 50 000 $ pour avoir été licencié. Par conséquent, le gouvernement doit 475 000 $ à Akonnor puisqu’il est en charge du salaire de l’entraîneur des Black Stars », a expliqué ghanasoccernet.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *