Foot Europe Clermont : « J’ai paniqué, mes excuses », les regrets de Mohamed Bayo

Jacques PEKEMSI




Mohamed Bayo sort enfin du silence. Quelques heures après sa remise en liberté, l’international guinéen a évoqué dans un communiqué, les faits qui ont conduit à son arrestation ce weekend. L’attaquant de Clermont regrette.

Interpellé dimanche et placé en garde à vue pendant 24 heures à la suite d’un délit de fuite après un accident de la route, Mohamed Bayo a été libéré ce lundi mais devra répondre de ses actes au cours d’une audience prévue pour le 28 juin 2022.

Dans un communiqué qu’il a laissé sur les réseaux sociaux, le joueur regrette ses actes tout en assumant ses erreurs et sa responsabilité.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *