Foot Afrique JS Kabylie : Henri Stambouli dément (pour le moment) son limogeage

Jacques PEKEMSI




Henri Stambouli ne décolère pas, au sujet de la situation dans laquelle il se trouve, au sein de la JS Kabylie. Si le club algérien a annoncé lundi son limogeage, le technicien dément et attend.

Lundi, le nouveau président de la JSK, Yazid Iarichene, a annoncé avoir trouvé un accord avec Henri Stambouli pour la rupture à l’amiable de son contrat. Une version catégoriquement démentie par le Français.

«Depuis hier (lundi, ndlr), personne de la direction du club ne m’a appelé. Je suis encore le coach de cette équipe et j’ai d’ailleurs dirigé normalement les deux séances d’entraînement du jour (mardi, ndlr)… Je suis lié au club par un contrat et  la signification de mon limogeage doit se faire par un écrit.  Puis, on devait m’aviser avant de décider quoi que ce soit. A cet instant, personne ne m’a parlé et j’aurais souhaité qu’on se rencontre… Je trouve ça dommage qu’on étale ça dans la presse alors que rien n’est fait», a confié le technicien à DZfoot.

Malgré la qualification de la JSK aux barrages de la Coupe de la Confédération, Henri Stambouli sait qu’il devra partir. Mais il aurait souhaité que la procédure soit bien respectée

«Je n’ai pas été choisi par le nouveau président, donc je comprends son choix de se séparer de moi. Mais il faut faire les choses proprement. On doit discuter de ça entre hommes, les yeux dans les yeux», a prévenu le père de Benjamin Stambouli.

Cette situation intervient au moment où la JS Kabylie doit débuter vendredi, le championnat national avec un premier choc contre l’ES Setif.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *