Afrique CAF : Voici comment l’Africa Super League compte tout révolutionner



L’Africa Super League a été officiellement lancée ce mercredi à Arusha en Tanzanie. Un premier pas dans la concrétisation du projet porté par la Confédération africaine de football avec le soutien de la FIFA. Dans sa matérialisation, cette nouvelle compétition ambitionne de tout bousculer. 

Annoncée depuis plusieurs mois, l’Africa Super League prend forme. Lancée ce mercredi, la compétition devrait officiellement démarrer en Août 2023.

Rivaliser avec les autres

A travers cette compétition, la Confédération Africaine de Football espère réussir ainsi à booster les clubs du continents pour qu’ils aient les capacités et les qualités nécessaires pour rivaliser de façon sérieuse les meilleurs du monde.

« La Super Ligue africaine est l’un des développements les plus excitants de l’histoire du football africain et l’objectif en termes de ce que nous essayons de réaliser est très clair, le premier est de s’assurer que le football de clubs africains est de classe mondiale et rivalise avec le le meilleur dans le monde. Il s’agit de l’avenir du football africain, il s’agit de la prise en charge par l’Afrique de son avenir. Pour ce faire, nous avons besoin d’argent »  a indiqué le président de la CAF,  Patrice Motsepe à l’occasion de ce lancement.

Une meilleure santé financière pour les clubs

100 millions de dollars seront injectés dans le cadre de cette Africa Super League. Le vainqueur devrait recevoir 11,5 millions de dollars. En plus, il est prévu que chaque fédération du continent reçoive 1 million USD par an à partir des fonds de la CAF Africa Super League.

50 millions de dollars seront alloués à la CAF à partir de ces fonds pour le développement du football junior et féminin. Ces fonds devront également propulser toutes les autres compétitions continentales afin de garantir qu’elles soient compétitives au niveau mondial.

Une bonne nouvelle pour les joueurs ? 

Un club stable financièrement, suppose également meilleures conditions pour ses joueurs. A travers cette initiative, la CAF espère apporter une réelle solution à la santé financière des footballeurs du continent.

« Les clubs africains n’ont jamais eu de bonnes bases, financièrement pour garder certains des meilleurs joueurs d’Afrique, pour rester en Afrique, du point de vue des revenus, ils aiment le continent, ils veulent être en Afrique, donc la partie financière du football de club est un problème crucial et ce que nous espérons faire, c’est améliorer la qualité du football. Nous devons exciter les spectateurs à regarder le football local afin que ce soit aussi bon que de regarder le football n’importe où dans le monde… Le football est une courte carrière et les joueurs de football doivent maximiser leurs revenus pendant qu’ils jouent. J’ai été impliqué avec des clubs pendant de nombreuses années dans le football africain, je comprends les défis » a ajouté le patron de la CAF.

 


Articles récents