CAN2023 : Le destin fabuleux de Emerse Faé



L’histoire de Emerse Faé est tout simple fabuleuse. Personne ne s’attendait à sa réussite durant cette 34e édition de la coupe d’Afrique des Nations (CAN2023), alors que l’ancien joueur du FC Nantes a pris Juste l’intérim après le dernier match des éléphants face à la Guinée équatoriale (4-0)  en poules. 

D’un entraîneur repêché qui a remplacé le français, Jean- Louis Gasset à un entraîneur qualifié pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN2023), c’était tout un chemin à parcourir pour l’entraîneur ivoirien de 40 ans.

Il a éliminé le tenant du titre

La mission n’était guère facile pour Emerse Fae qui a hérité d’un groupe atteint psychologiquement après la lourde défaite concédée au stade Alassane Ouattara face à la Guinée équatoriale (4-0).

Dès lors, les éléphants étaient hors course, toutefois, la victoire du Maroc face à la Zambie les a remis dans le jeu et les hommes de Emerse Faé se sont qualifié pour les huitièmes de finale.

Cette qualification tombée du ciel à boosté tout le groupe et avec les mots forts de Faé, qui sait finalement comment communiquer avec ses joueurs, les ivoiriens ont pu éliminer le Sénégal en huitièmes de finale, sans Franck Kessié qui a fait son entrée en cours de jeux. Ce choix fort pour titiller l’orgueil de l’ex – milanais était payant car derrière, Kessié a retrouvé son niveau face au mali en quart de finale et hier contre la RD Congo au dernier carré.

Les choix forts face au mali

Malmenés face au Mali, les éléphants ont su resurgir en fin de Match et en prolongations.

Emerse Faé a eu l’intelligence d’incorporer les bons éléments en deuxième mi-temps face aux aigles. Et c’est grâce justement aux coaching gagnant du jeune entraîneur ivoirien que le matcha eut tourné en faveur des éléphants qui ont renversé la tendance en inscrivant deux buts grâce à Adingra (90′) et Diakité (120’+1).

Aisance tactique et domination totale face à la RD Congo

Emerse Faé semble retenir les leçons des deux précédents matchs face respectivement au Sénégal et contre le Mali.

Cette fois – ci, on a vu une équipe de la côte d’ivoire séduisante qui a réalisé de loin, son meilleur match depuis le début de cette CAN.

Il y avait du beau jeu, le pressing sur le porteur du ballon, le contre pression dès la perte de balle, de belles combinaisons , mais aussi des changements intelligents. Il a tout simplement asphyxié cette équipe de la RDC.

En effet, juste après la reprise de la seconde période, Faé avait pris le décision de faire sortir deux  de des ces joueurs cadres, en l’occurrence ; Seri et Fofana qui ont été remplacés pas Sangaré et Amani. Ce dernier est un jeune qui venait de faire ses débuts avec les éléphants. Juste après, Sébastien Haller ouvre le score.

Dans les dix dernières minutes du jeu, Faé n’a pas fait l’erreur de reculer, loin de là, il a fait sortir Adingra pour un autre attaquant, en l’occurrence, Bamba. L’équipe n’a pas reculé bien au contraire, sur instruction de Faé, les ivoiriens continuèrent à pousser pour faire le break. Ils sont bien placés pour savoir qu’avec ce maigre avantage de 1 à 0, ils ne sont pas à l’abris. Car face au Sénégal et au mali, la côte d’ivoire a profiter des ratages de ces adversaires pour revenir à la marque.

C’est pour cette raison que Emerse Faé avait ordonné à ses joueurs de poursuivre leur pressing et leur assauts sur la défense congolaise pour tenter d’aller chercher ce deuxième but.

La cerise sur le gâteau face au Nigeria

Emerse Faé est à une seule marche de la gloire.  La finale face au Nigeria serait la cerise sur le gâteau pour lui s’il remporte le trophée continental avec les Éléphants de la côte d’ivoire. Ce sera vraiment un exploit historique pour cet entraîneur qui a pris l’intérim en huitièmes de finale mais qui a su au final voir les yeux dans les yeux des techniciens de renom sur le continent à l’image de Cissé Alliou ( Sénégal), éric Chelle (Mali) et enfin Sébastien Desabre ( RD Congo).

 

Crédit photo : CAF


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *