Cyclisme Affaire Armstrong : les dernières réactions

lancearmstrong2–    Le Français Cédric Vasseur, coureur de l’US Postal en 2000 et 2001 et coéquipier de Lance Armstrong a salué dimanche le « travail fantastique » des enquêteurs. Il a qualifié l’affaire de dopage tournant autour de l’Américain de « tragédie pour le monde du cyclisme. »
Désormais consultant à la télévision, l’ancien double vainqueur d’étape sur le Tour de France, s’est exprimé pour la première fois depuis le nouveau tournant de l’affaire Armstrong-US Postal, auprès de l’AFP : « Inutile de rappeler que je n’ai rien à voir dans cette organisation à qui je dois fort probablement ma non participation au Tour 2001, qui s’élançait de Dunkerque, ainsi que mon éviction de l’équipe », a précisé l’ancien cycliste.

–    Le britannique David Millar, ancien Maillot jaune sur la Grande Boucle a demandé à l’UCI de se séparer de son ancien président Hein Verbruggen, qui était à l’époque d’Armstrong le patron de cette instance. Suspendu pour dopage et repenti, le coureur se bat désormais pour un cyclisme propre. « La première étape pour l’UCI est d’écarter Verbruggen. Il n’y a aucun doute là-dessus. L’actuel président Pat McQuaid doit prendre ses distances. Cela s’est passé sous la présidence de Verbruggen et il y a pourtant eu (à l’époque) de nombreux démentis de l’UCI » assène David Millar.
« L’UCI avait toutes les données sanguines, les rapports médicaux, cela faisait partie de la culture du sport et dans les grandes courses la majorité des coureurs étaient dopés. Seule une petite minorité de coureurs obtenaient de bons résultats sans dopage », a-t-il ajouté.
En mai dernier, Hein Verbruggen avait affirmé à la télévision américaine que Lance Armstrong ne s’était jamais dopé. « Jamais, jamais, jamais. Je ne dis pas ça parce que c’est un ami, mais parce que c’est vrai. Je le dis, parce que j’en suis sûr ».

–    Pour Richard Pound, ancien directeur de l’Agence Mondiale Antidopage  «Ce n’est pas crédible de dire qu’ils ne savaient pas ce qu’il se passait. Je me suis plaint auprès de l’UCI pendant des années.» Dans un entretien accordé à l’AFP, il affirme que la Fédération Internationale était au courant des agissements du septuple vainqueur du Tour de France.{jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports