Afrique CAN 2015: quand la Guinée équatoriale se moque de la Tunisie

syamben

Les relations entre la Guinée équatoriale et la Tunisie ne devraient pas s’arranger de sitôt. Après la polémique engendrée par l’arbitrage lors du match du quart de finale entre les deux pays samedi dernier, le pays organisateur de la CAN 2015 a enfoncé le clou dans un communiqué.

« Nous allons donner raison aux journaux tunisiens lorsqu’ils parlent de ’honte’, mais c’est leur sélection qui devrait avoir honte, car, d’après le classement de la FIFA, elle occupe la 22e place et a perdu contre la Guinée équatoriale, qui occupe la 118e place« , rapporte nos confrères d’Afrik-foot. « Etant donné cette différence, elle aurait dû gagner 4-0 et ne pas pleurer pour un penalty douteux […] Nous leur donnons raison lorsqu’ils parlent de ’scandale’, mais ce sont leurs joueurs qui ont provoqué le scandale avec leur comportement peu digne de celui de sportifs, qui se sont même mis sur le banc du Nzalang pour insulter et cracher sur les membres de notre sélection, qui ont poursuivi l’arbitre pour l’agresser et qui sont sortis du terrain de jeu en insultant et en faisant des gestes obscènes aux supporters.

L’attaquant Javier Balboa, auteur d’un doublé dans le match ajoute pour sa part: « Peut-être qu’il n’y avait pas penalty, mais bon, ce sont des faits de jeu qui arrivent tous les week-ends dans les meilleurs championnats du monde, en Espagne ou en Angleterre. Maradona a mis un but de la main dans un Mondial et ça avait été beaucoup plus clair que le penalty de l’autre jour. Et puis, les penalties, il faut aussi les mettre, d’autant plus avec la pression, à cette minute-là. Je ne comprends pas les Tunisiens. Une sélection de ce niveau ne devrait pas se rabaisser à ce type de jeu sale. Ils se sont beaucoup plaints du penalty, mais eux, après avoir mis leur but, ils ont joué la montre, tombaient facilement… et là ils ne disaient rien, ils restaient discrets. Et puis, il restait encore 30 minutes, on n’avait pas gagné. Dans la prolongation, c’était nous les meilleurs ! »

Devant le stade de Bata jusqu’à ce mardi, on pouvait voir le drapeau tunisien flotter sur les mâts.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com