Belgique Europa League – Anderlecht/ Hanni : « Ce match nul fait plus plaisir »

sofiane-hanni

Le Sporting d’Anderlecht a arraché le nul (1-1) contre Mayence, jeudi pour le compte de la 3e journée d’Europa League. Les Allemands ont ouvert le score sur penalty grâce à Malli (10e) mais Teodorczyk a égalisé en seconde période (65e), permettant aux Bruxellois de rester en tête de leur groupe. Outrageusement dominé pendant plus d’une heure, le Sporting d’Anderlecht est allé chercher à Mayence le meilleur résultat qu’il pouvait obtenir. Un match nul qui fera, sans doute, le bonheur de René Weiler. Un penalty concédé par Deschacht et transformé par Yunus Mali avait permis à Mayence de rapidement prendre les devants dans cette rencontre (10e). Anderlecht a ensuite subi pendant près d’une heure. Avant que Teodorczyk, parfaitement servi par Hanni, ne décide de sortir de sa boîte et rétablir l’égalité (72e). Suffisant pour les Mauves qui ramènent un bon point d’un déplacement périlleux, en Allemagne.

« Ce match nul fait plus plaisir que contre Saint-Etienne car ici, c’est nous qui sommes revenus au score. C’est un bon point. Le match nul est mérité. Après l’égalisation, on est resté bien en groupe, en bloc. Pour bien défendre et jouer le contre, confie Sofiane Hanni au micro de la RTBF.  Ça marche en ce moment. C’est bien. J’aurai aimé marquer pour aider l’équipe à gagner ce match. Je suis tout de même content de cette passe décisive pour Lukasz. Je suis content pour lui et pour le groupe parce qu’on ne méritait pas de perdre ce soir. On rentre à Bruxelles avec le sourire, ajoute l’international algérien.  J’essaye de rester régulier. Je donne le maximum, encore plus maintenant en tant que capitaine. Je me donne à 200% pour l’équipe. J’essaye de donner le meilleur de moi-même, » confie le Fennec.

Au classement, Anderlecht (5 pts) reste en tête du groupe grâce à une meilleure différence de buts que Mayence et Saint-Etienne, qui comptent également 5 unités. Qabala ferme la marche (0). « Nous sommes actuellement trois en tête du groupe. Il n’y en a que deux qui passent. Il va falloir qu’on fasse deux gros matches à la maison », conclut l’ex-Malinois.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com