Afrique CAN 2017 / Burkina Faso – Gabon: 5 blessés dont 1 grave, la pelouse indexée

pelous

S’il y a un sujet qui revient depuis le début de la CAN 2017, c’es la qualité des pelouses. Mardi, celle de Port-Gentil qui abritait le groupe D s’est montré très frileuse sous les pieds des joueurs. Et ce mercredi, le tapis de Libreville a provoqué la blessure de 5 joueurs dont 3 Gabonais.

Sur les 6 changements effectués de part et d’autre lors de Gabon – Burkina Faso (1-1), tous sont dus à des blessures des joueurs. Jonathan Pitroipa fait tout d’abord les frais puis son coéquipier Jonathan Zongo qui aurait disputé son dernier match du tournoi.

Dans le camp des Panthères, Johan Obiang et Tandjigora Abdoulaye ont également cédé leur place après avoir souffert des affres de la pelouse.

Pour Alain Traoré, difficile de développer du bon jeu dans ces conditions: « La pelouse est un gros problème. il fait être prêt physiquement pour jouer contre les adversaires mais s’il faut aussi être prêt physiquement contre la pelouse, c’est compliqué. Toutes les équipes se plaignent des pelouses de la compétition« .

Dimanche dernier, le sélectionneur du Togo, Claude Le Roy pestait contre les « ralentisseurs » de la pelouse du stade d’Oyem: « C’est la première fois que je vois des  »ralentisseurs » sur un terrain. Il y a un quart de terrain avec des ralentisseurs dessus, ce n’est pas pour favoriser la vitesse du foot. C’est une première dans le football international« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !