Autres Sports Four nations 2012 : Belle entrée des Springboks

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Frans SteynL’Afrique du Sud n’a pas raté son entrée dans le Quatre Nations 2012. Opposés aux Pumas d’Argentine, qui participent à la compétition pour la première fois, les Springboks n’ont pas fait de cadeau.
On leur promettait l’enfer. Les Pumas y ont eu droit au Newlands Stadium du Cap. L’histoire retiendra donc que la grande première de l’Argentine dans le Four Nations s’est soldée par une défaite sèche en Afrique du Sud (27-6). A forte connotation Top 14 (12 des 15 titulaires évoluaient en France), la sélection sud-américaine n’a pas résisté à la puissance des Springboks. Celle-ci s’est matérialisée par deux essais en première période. Le premier à l’issue d’une pénalité vite jouée à la main près de la ligne argentine et conclue quelques temps de jeu plus loin par l’arrière Kirchner (10-3, 16e). Le second vint d’une démonstration de ballon porté aplatie par Coetzee (18-3, 28e). Loin d’être ridicules, les Argentins ont surtout manqué de réalisme lors de leurs incursions dans le camp adverse. Comme lorsqu’ils manquaient trois pénalités en moins de dix minutes à la reprise du match (20-6, 50e). Habana, reprenant une belle diagonale de Steyn, se chargeait ensuite d’assommer les Pumas (27-6, 57e), inexistants dans les vingt dernières minutes. L’Argentine fera peut-être plus illusion dans une semaine à Mar del Plata face à ces mêmes Springboks qu’elle n’a toujours pas battus. Le dur apprentissage du haut niveau passe par là.
Dans l’autre rencontre de ce tournoi, les All Blacks de la Nouvelle-Zélande se sont facilement imposés devant 27 à 19.


Articles récents