Cyclisme Tour du Rwanda 2018: étape, maillot jaune, meilleur, grimpeur; quels enjeux pour la der ?

tdrw

C’est ce dimanche que prend fin le Tour du Rwanda 2018. Une 10è et dernière édition sous le label 2.2. Car à partir de l’année prochaine, l’épreuve devient 2.1 à l’UCI (Union cycliste internationale). Et ce dimanche, tous les classements peuvent encore être bousculés.

Depuis une semaine, 79 coureurs rivalisent pour décrocher le maillot jaune de vainqueur du Tour. Mais ils ne seront que 61 (entre les différents abandons) au départ ce dimanche pour la dernière étape dans Kigali sur une distance de 82 km mais avec une difficulté dont tout le monde parle: le double passage sur le Mur de Kigali, réputé pour bousculer des classements généraux. Samuel Mugisha (Team Rwanda) en tête avec 21 s d’avance sur Jean Claude Uwizeye sait ce qu’il à faire s’il veut garder ce maillot et remporter l’épreuve.

En face, le coureur de POC Côte de Lumière aimerait bien ravir cette tunique dorée à son compatriote. Et ce combat entre rwandais pourrait profiter à l’Ethiopien Mulu Hailemichael (1min 03). Ou à l’Algérien Azzedine Lagab (1min26). Tout compte fait, il devrait y avoir de l’action.

Ailleurs, les maillots de meilleur sprinteur et de grimpeur  ne sont pas encore sécurisés. L’Angolais Bruno Araujo (SIC Luanda) n’a que 6 points d’avance sur Janvier Hadi (Bénédiction Rubavu) avec deux sprints ce dimanche, tandis qu’avec les 4 sommets prévus, l’Américain Timothy Rugg (Team Embrace the World) doit regarder derrière avec Hailemichael.

Enfin, la victoire d’étape sur une dernière qui en plus comporte le Mur de Kigali est surement un rêve pour tout le peloton. Voilà qui promet.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *