Athlétisme Lamine Diack : malade à l’ouverture de son procès à Paris

Début ce lundi à Paris du procès contre Lamine Diack. L’ancien président de l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme) est accusé de corruption et blachiment d’argent.

Arrêté en 2015, le Sénégalais est empêché de quitter la France. Diack risque jusqu’à dix de prison pour « corruption », « blanchiment en bande organisée » et « abus de confiance ». On lui reproche également d’avoir protégé des athlètes russes dopés. 5 autres prévenus doivent également comparaitre comme son fils Papa Massata. Ce dernier manque à l’appel.

C’est un homme de 87 ans affaibli par la maladie quyi est apparu devant le tribunal. “J’ai une très mauvaise audition, un état de santé assez compliqué mais je suis là“, a-t-il lancé au juge.

Lamine Diack a été président de l’IAAF (aujourd’hui World Athletics) de 1999 à 2015.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com