Afrique Elections FIF : Un proche de Didier Drogba s’en prend aux journalistes et dirigeants de club

Le clan Didier Drogba sort du silence. Eugène Diomandé, responsable du Séwésport de San Pedro n’a pas du tout été tendre. Dans une publication sur les réseaux sociaux, il est sorti de ses gongs et s’en est pris aux dirigeants et journalistes.

La course vers la présidence de la FIF est une véritable bataille. Un combat sur tous les plans, la communication y compris. Ceux qui critiquent la candidature de Drogba n’ont pas été loupé par son coordinateur général.

A travers un post dénommé « Les Misérables », Eugène Diomandé a remis journalistes et dirigeants à leur place. Le président du Séwésport de San Pedro n’a pas hésité à les tacler. Il y est allé très fort.

« LES MISERABLES »

Certains « squatteurs » de l’audiovisuel, ont passé leur temps à des démonstrations mathématiques défiant toute logique et bon sens, s’en tenant aux chiffres fournis par leurs commanditaires, pour mériter l’obole de ces derniers…Soit ! On a le droit de défendre l’indéfendable…

D’autres, plus vulgaires et enivrés par des prébendes, se sont permis de s’en prendre aux dirigeants qui soutiennent DD11 avec une agressivité de roquets mal dressés et un langage ordurier qui laisse transparaître leur véritable nature. Heureusement, leur manque de maîtrise de la langue a trahi leur rôle véritable dans le foot ivoirien où ils sont entrés par effraction.

“J’ai émargé à l’Africa ” comme dirigeant… Et oui, vraiment pauvre Africa qui a subi de tels dirigeants météoritiques qui émargeaient à la caisse du club au même titre que les joueurs, sinon plus. Voilà donc des gens qui n’ont rien donné, ni apporté, ni prouvé qui se permettent de venir mépriser des dirigeants qui ont investi, financé le football local et accompli de hauts faits d’armes.

Voilà des gens qui sont toujours à la soupe des tenants du pouvoir à la FIF, pour partager l’argent détourné du contribuable, et qui se permettent de dire que des dirigeants n’ont plus rien…C’est ce type de vautours du football, sachant qu’ils ne pourront pas faire valoir leur médiocrité et leur cupidité devant DD11, qui tentent de distraire l’opinion sportive, pour continuer de manger dans l’ignoble festin des corrompus.

La misère humaine ne mérite pas qu’on s’y attarde, mais il faut bien la dévoiler pour éviter qu’elle soit aussi contagieuse que la Covid 19.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com