Afrique Togo : Claude Le Roy se lâche après la nomination de Duarte à la tête des Éperviers

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Paulo Duarte est le nouveau sélectionneur du Togo. Le technicien portugais prendra ses fonctions à la tête des Éperviers en août. Il succède à Claude Le Roy.

Sélectionneur du Togo depuis 2016, Claude Le Roy avait présenté sa démission, en début du mois d’avril après l’échec de la qualification des Éperviers pour la CAN. Dans la foulée, la Fédération togolaise (FTF), avait lancé un appel à candidature pour un nouveau coah des Eperviers. C’est finalement le lundi 3 mai que la FTF a officialisé la nomination de Paulo Duarte au poste de sélectionneur. Visiblement, la nomination du technicien portugais à la tête des Éperviers du Togo a fait des mécontents. Au premier rang, le désormais ex sélectionneur du Togo Claude Le Roy qui a ouvertement manifesté sa désapprobation à l’égard de son collègue portugais. Présent dans l’émission Talents d’Afrique ce lundi, l’entraîneur breton a déploré la non sélection de son entraîneur adjoint Jean-Paul Abalo Dosseh :

«Je n’ai rien contre la Fédération Togolaise de football. Ce que je regrette c’est de n’a pas avoir vu Jean-Paul Abalo Dosseh à la tête des Eperviers. Il a fait un travail incroyable et remarquable en qualifiant le Togo pour le CHAN. Il connaît l’équipe, il a été mon adjoint depuis longtemps et pour la continuité, il méritait et je regrette qu’il n’ait pas été nommé», a lâché le technicien français

Plus loin, Claude Le Roy dit ne pas comprendre la décision de la FTF qui confie la gestion de l’équipe nationale à Jonas Kokou en attendant que Paulo Duarte ne prenne fonction en août prochain.

«Ce qui est plus incompréhensible est que le nouveau sélectionneur prenne fonction en Août, Septembre alors qu’il y a deux matchs de qualif’ pour la coupe du monde qui arrivent en Juin. C’est pour ça j’avais vite pris ma décision de démissionner pour vraiment laisser le temps à la fédération pour ma succession. Les deux premiers matchs sont déterminants dans la suite des éliminatoires. Nous avions manqué les deux premiers matchs qualificatifs de la CAN et ça nous a empêché de nous qualifier et c’est dommage. (…) Je l’avais dit, quel que soit l’entraîneur qui va me remplacer, ça sera difficile pour lui parce que c’est une nouvelle génération de joueurs, » a-t-il ajouté.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *