CAN 2021 CAN 2021 : Le public toujours présent, à Garoua on aime le football



Située à plus de 1300 Km de Douala, la capitale économique du Cameroun, la ville de Garoua vit le football. Depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021), les tribunes du stade Omnisport Roumdé Adjia de Garoua sont régulièrement prises d’assaut par un public fou du foot.

Capitale régionale du Nord du Cameroun, le chef-lieu du département de la Bénoué adore le football et le démontre au cours de cette CAN. Pendant qu’à Yaounde, Douala, Limbe ou encore à Bafoussam l’on multiplie des stratégies pour remplir les stades, à Garoua, tout semble naturel.

Ce mercredi 19 janvier, à l’occasion de la troisième rencontre du Nigéria, contre la Guinée Bissau, la tendance a été encore vérifiée. Des tribunes bien occupées, et une ambiance particulière dans le stade. Cela a toujours été le cas au cours des différentes rencontres qui ont été disputées sur la belle pelouse du Roumdé Adjia. Mais cette mobilisation est le fruit de plusieurs aspects.

Rare rendez-vous avec les grandes stars

Même si la ville aime le football, elle n’a par contre pas la chance, de voir prester les sélections nationales avec leurs différentes stars. Même les rencontres des Lions indomptables se jouent loin des yeux de ces irréductibles du football. A l’occasion de cette CAN, Garoua a l’occasion de voir plusieurs grands noms s’illustrer sur sa pelouse, qui est l’une des meilleures de la compétition, tout comme celle de Bafoussam. Pourquoi donc se priver de ce plaisir ?

Des stars du Cameroun ont commencé ici

De l’avis de beaucoup ici, la ville est une fabrique de stars. Les habitants de Garoua sont fiers de l’un de leurs fils, Vincent Aboubakar. Actuel meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations (5 buts en 3 matchs), l’attaquant est très adulé dans le pays, et encore plus dans la ville où il a fait ses premiers pas.

« Ici, les gens aiment le football. Il y a de bons joueurs qui sont passés par ici. Imaginez, Ambroise Oyongo, Aboubakar Vincent sont sortis d’ici. C’est quelque chose de naturel et ils se mobilisent pour venir au stade » nous confie Serge Seko, un international togolais, passé par le Coton Sport de Garoua que nous avons rencontré dans la ville.

En dehors d’Ambroise Oyongo et Vincent Aboubacar, Moumi Ngamaleu et le gardien Omossola font partie des fiertés de la ville.

Les succès de Coton Sport

Pour comprendre également cet engouement pour le football dans la ville, nous avons eu la chance d’échanger avec une des fiertés de la ville au dernier Championnat d’Afrique des Nations, le défenseur Aurelien Etamé Ngombe. Celui qui portait encore il y a quelques semaines les couleurs de Coton Sport justifie cet amour pour le sport roi par l’histoire glorieuse et les performances continues du club phare de la région.

« C’est dû au fait qu’ici il y a une seule équipe, la meilleure équipe du Cameroun. Coton Sports est la seule équipe qui leur donne le sourire. Ils sont habitués à ce genre de compétitions internationale. Les populations sont habituées à recevoir les équipes CAF. Ils ont ce truc dans le sang depuis longtemps. Les supporters sont habitués à venir au stade voir Al Ahly, TP Mazembe à l’époque avec tout ces grands noms.

A Garoua on est habitués à aller au stade payer, alors que dans toutes les autres villes du Cameroun, ce n’est pas le cas. On n’est pas habitués à voir ce genre d’évènements. Donc quand la CAN arrive, on a déjà les réflexes » nous a confié celui qui est comparé à la légende Rigobert Song, de par son profil de jeu.

A l’occasion des huitièmes de finale et des quarts de finale, le public de cette ville aura l’occasion de s’illustrer.

La contribution des autorités locales

Ici à Garoua, plusieurs autorités ont mis la main à la pâte pour la réussite de la mobilisation. Pour accueillir les visiteurs, des artères de la ville ont été remises au propre. Des écrans géants ont été installés par le maire, Dr Ousmaila Mohamadou au niveau des grands carrefours de la ville coins de la ville. Ces fans zone permettent à ceux qui n’ont pas la possibilité d’aller au stade, de suivre les rencontres et de vivre une ambiance particulière.

 


Articles récents