CAN 2023 : La commission d’appel de la CAF annule la sanction de Walid Regragui !

Journaliste sportif rédacteur à Africa Top Sports. Amoureux de tous les sports, le football en l'occurrence. Passionné du micro, j'ai débuté le journalisme en 2012.




Alors qu’il avait écopé de quatre matches de suspension dont deux en sursis en raison de son altercation avec le défenseur central congolais Chancel Mbemba lors du match nul face à la RD Congo (1-1), le sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid Regragui, qui avait déjà purgé un match durant la victoire face à la Zambie (1-0), a finalement été blanchi par la commission d’appel de la CAF.

C’est la Fédération marocaine de football qui vient de l’annoncer dans un communiqué, lui permettant ainsi de faire son retour sur le banc des demi-finalistes du dernier Mondial face à l’Afrique du Sud en huitième de finale de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

« La commission d’appel de la Confédération Africaine de Football a annulé sa sanction à l’encontre de l’entraîneur national, M. Walid Regragui, concernant également l’amende, et ce après avoir écouté la défense de la Fédération Royale Marocaine de Football. Pour rappel, la commission d’appel de la CAF avait infligé quatre matches de suspension à M. Walid Regragui, dont deux en sursis, en raison des évènements ayant suivi la fin du match entre l’équipe nationale et la sélection de la République Démocratique du Congo pour le compte de la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations, organisée en Côte d’Ivoire jusqu’au 11 février 2024», peut-on lire dans le communiqué de la FRMF annonçant la nouvelle. La commission d’appel de la Confédération Africaine de Football a annulé sa sanction à l’encontre de l’entraîneur national, M. Walid Regragui, concernant également l’amende, et ce après avoir écouté la défense de la Fédération Royale Marocaine de Football. Pour rappel, la commission d’appel de la CAF avait infligé quatre matches de suspension à M. Walid Regragui, dont deux en sursis, en raison des évènements ayant suivi la fin du match entre l’équipe nationale et la sélection de la République Démocratique du Congo pour le compte de la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations, organisée en Côte d’Ivoire jusqu’au 11 février 2024 », peut-on lire dans le communiqué de la FRMF annonçant la nouvelle.

En rappel, le Maroc affrontera l’Afrique du Sud pour une place en quarts de finale, mardi 30 janvier sous le coup de 20H GMT.

 

Crédit photo : CAF


Articles récents

Alfred ZIKPI
Journaliste sportif rédacteur à Africa Top Sports. Amoureux de tous les sports, le football en l'occurrence. Passionné du micro, j'ai débuté le journalisme en 2012.

Un commentaire

  1. Si ce n’est pas l’Égypte, c’est l’Algérie et si ce n’est pas l’Algérie c’est le Maroc. Punaise ils se prennent pour qui ces équipes a toujours faire des histoires avant, durant et après les matchs ? Il faut que la CAF table sur la table une fois pour toute. On entend presque jamais les équipes sud sahariens Florent autant de bruits et de polémiques. Pourquoi c’est toujours les équipes du Maghreb? Irrespectueux envers les corps arbitrals, simulations grotesques quand ils sont en avance dans le jeux…il faut les mettre à leur place. La CAF ne se fait même pas respecter Elle même en tolérant tout ces abus; pourquoi? Il n’y a pas des règlements ou statuts qui régissent cette institution ? Heureusement que je ne suis pas un homme politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *