Ghana Ghana U20 féminin : Le poste de Sackey menacé

Robert SackeyLe sélectionneur ghanéen de l’équipe féminine des moins de 20 ans est tout simplement sur la sellette. La GFA (Fédération ghanéenne de football) ne s’est pas fait prier pour confier que des doutes persistaient sur la prolongation du contrat de Robert Sackey. Alors que son bail à la tête des Black Princesses arrive à terme dans deux mois, Sackey devrait commencer par chercher un autre travail, si on lit entre les lignes de la fédération.

 

Attendu pour présenter son bilan d’après Mondial U20 au Japon, Sackey sait que la participation de son équipe ne plaidera pas en sa faveur. Le Ghana a été la première formation à plier bagages après deux rencontres de phase de poules. Les Black Princesses, cueillies d’entrée par les Etats-Unis 4-0 n’ont pu relever la tête jusqu’à la fin de la compétition. Malgré une révolte, elles se sont de nouveau inclinées par deux fois contre l’Allemagne et la Chine sur le score d’un but à zéro. Selon des informations recoupées auprès de la GFA, une réunion de Comité exécutif aura bientôt lieu pour décider du sort de Robert Sackey.

 

Certaines sources évoquent une possible reconduction de l’entraineur basée aux Etats-Unis pour continuer le travail de reconstruction de son équipe. Un contrat d’un an pourrait ainsi lui être proposé. Cependant, Sackey lui-même ne serait plus chaud à l’idée de continuer son association avec la GFA. Il évoque le non paiement de son salaire sur els dix derniers mois. Payé à 3000 dollars US, Sackey réclamerait donc 30000 dollars sur les dix derniers mois et exige ses primes pour le premier tour du Mondial japonais à hauteur de 4000 dollars US par match.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports