Afrique de l'Ouest Demba Ba : la biographie

Il est né le 25 mai 1985 à Sèvres (Hauts-de-Seine, France)
Il  est le 6e enfant de parents habitants en banlieue parisienne. Il grandit au Havre, en Seine-Maritime avec ses 6 frères et sœurs.

Etudes :
Au collège, il intègre le centre sport-études de Saint-Valery-en-Caux.

Parcours :
Il avait la double nationalité, mais il a choisi de jouer pour le Sénégal. Il s’est fait mondialement connaitre comme le redoutable attaquant de Newcastle United.

Carrière :

– 1992 :  licencié au club du Mont Gaillard-
– 199-2000 : il joue pour le Port autonome du Havre
– 200-2001 : Frileuse .
–  2001-2004 :  Il joue pour le Montrouge Football Club 92.
–  Il tente sa chance à Watford (D2 anglaise) puis à Barnsley.
– Juillet 2005 :  après un essai manqué à Amiens, il s’engage avec le FC Rouen
– Il rejoint alors Mouscron
– Eté 2007 : il signe à Hoffenheim qui évolue alors en deuxième division. Montant du transfert : 3 millions d’euros.
– Il est transféré à  West Ham United. Mais le club de West Ham United connait la relégation et Demba Ba décide de partir.
– Le 17 juin 2011 : Demba Ba s’engage pour 3 ans avec  Newcastle.
– 4 janvier 2013 : il signe à Chelsea un contrat de 3 ans et demi.

 

Sélection nationale :
– Juin 2007, il obtient sa première sélection avec l’équipe nationale du Sénégal et marque un but pour sa première sélection (contre la Tanzanie)
– 2012 : il rate la qualification pour la CAN.

Ses interviews :
– 4 janvier 2013, sur le site de Chelsea après sa signature :
On se sent bien d’être ici, je suis très heureux et très fier. Ce terrain d’entraînement est impressionnant, il dispose de bonnes installations et aidera sûrement mon travail. Il était important pour moi, et pour Newcastle, d’être fixé sur mon avenir et maintenant nous pouvons passer à autre chose. Maintenant, ils ont tout le mois pour acheter quelqu’un et pour moi aussi, le plus tôt était le mieux. Maintenant, je suis ici j’ai juste besoin de m’installer.

L’intérêt pour vous est bien indiqué. Était-ce une décision difficile à rejoindre Chelsea?
Quand le club qui a remporté la Ligue des Champions a besoin de vous, la prise de décision est très facile. Ce club est immense et c’est quelque chose qui a contribué à la décision. Ce n’était pas si dur.
Je me souviens du dernier match que nous avons joué. Il a été difficile. Ils ont dominé tout le match contre nous et nous avons perdu 2-0 à Stamford Bridge. Quand vous voyez une équipe venant à Newcastle et l’emportant 3-0, comme ils l’ont fait la saison dernière, vous savez qu’il va être difficile de faire face à des équipes comme ça. Maintenant, je suis de l’autre côté, je serai heureux de faire la même chose face aux autres équipes.
Je suis également heureux d’être de retour à Londres. Cela signifie tout d’être ici. Je pense que je ne vais pas vivre loin du centre de formation. Je suis un garçon de la ville, mais j’ai deux enfants et une femme, et c’est différent.

Connaissez-vous quelqu’un dans le club déjà?
Je connais Eden Hazard un peu. Je l’ai rencontré grâce à un ami et [entraîneur des gardiens] Christophe Lollichon, ainsi.Je l’ai rencontré quelques fois en France, donc il y a quelques visages que je connais un peu.

Votre carrière a été un voyage incroyable, mais vous semblez installé dans la Premier League?
En deux ans en Premier League, j’ai beaucoup appris et je continue à apprendre. Je veux juste continuer à jouer au football et essayer de marquer des buts. J’essaie d’être fort mentalement. Il s’agit d’une grande partie de la réussite de quelqu’un. Si vous êtes fort mentalement, alors vous avez de bonnes chances de réussir. Hier, je regardais en arrière et souriant à moi-même, en disant: «Oui, je l’ai fait.” Je suis très fier, non seulement pour moi, mais les personnes qui m’ont soutenu au fil des ans – mon agent, par exemple, qui a été là depuis que j’ai 15 ans, ma mère aussi parce que quand j’ai fait l’école buissonnière, elle avait peur, mais aujourd’hui je suis très fier pour ma famille. Je n’ai jamais perdu la foi en mon football, jamais. Vous continuez à travailler et les choses viennent. Les récompenses viennent toujours.

Vous vous êtes rapidement adaptés à vos anciens clubs en Angleterre …
J’espère que je peux faire la même chose ici, ce serait bien. Ce club est à un autre niveau, il n’est pas West Ham ou Newcastle. Ils sont tous les deux de grands clubs avec une histoire forte, mais Chelsea est Chelsea et vous ne pouvez pas comparer. Il sera plus facile avec joueurs de classe mondiale autour.
J’espère qu’ils peuvent créer beaucoup de chances pour moi quand je joue. J’ai regardé quelques replays de certains jeux pour voir comment l’équipe joue et j’espère que ce sera bon.

Est-il juste de dire que vous jouez mieux comme attaquant de pointe que dans une paire?
Je ne sais pas si c’est juste de dire. Ce n’est pas grave si vous avez un, deux ou trois attaquants. Vous avez toujours quelqu’un pour vous soutenir et plus d’un joueur qui peuvent marquer des buts.
Lorsque vous jouez avec deux attaquants, tous les deux vont essayer de marquer des buts, et le pourcentage de chance peut augmenter automatiquement. Avec un autre attaquant, je peux faire un peu plus autour du terrain et pas seulement se concentrer dans la surface de réparation. Avec un seul attaquant, ça peut être intéressant aussi parce que vous avez des ailiers pour vous aider. Il n’y a vraiment pas d’importance pour moi.

Êtes-vous en forme et prêt à jouer pour ce week-end FA Cup contre Southampton?
Je suis en forme. J’ai joué Southampton récemment et nous avons eu une mauvaise expérience. Nous avons eu un mauvais match de la première à la dernière minute, alors j’espère que si je fais partie de l’équipe ce sera une autre histoire.

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS