Burkina Faso Test-match / France-Australie : Nyanga, Fofana et Ouedraogo à la fête

Le XV de France a  passé une soirée mémorable ce samedi à Saint-Denis. Les Bleus ont étrillé les Wallabies 33-6. Soit le deuxième plus grand écart réalisé par une sélection française contre l’Australie. « Quand on voit les résultats des équipes de l’hémisphère Sud, l’Afrique du Sud qui gagne en Irlande, les Argentins qui gagnent les Gallois (12-26)… On avait décidé de mettre beaucoup de combat, de monter très vite défensivement, d’être très agressifs dans les zones de ruck. » Ainsi Philippe Saint-André, sélectionneur français, résume « la clé du match ». 

Sans leur habituel capitaine  Thierry Dusautoir, blessé,  Pascal Papé (capitaine) et ses coéquipiers n’ont pas raté leur début de la tournée d’automne.  A l’image du revenant Yannick Yanga (cinq ans qu’il n’a plus disputer de match avec les Blues), ému aux larmes sur la Marseillaise, les français sont allés au charbon contre leur bête noire. Agressif volontaire et mobile, le troisième ligne d’origine congolaise, a disputé 68ème de cette rencontre.  Un temps mis sur la pelouse pour assister à l’essai de  Wesley Fofana (pour sa huitième sélection), énorme défensivement. Servi par Frédéric Michalak  à la 55e minute,  le centre d’origine malienne, fonce telle une flèche, efface Beale en un contre un pour aplatir la balle.  Généreux dans l’effort, Fulgence Ouedraogo termine la partie sur les rotules. Le troisième ligne d’origine burkinabé et l’ensemble des joueur vont « savourer cette victoire » à la demande de leur coach, avant la prochaine sortie contre les Pumas de l’Argentine ce 17 novembre.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS