Afrique de l'Ouest Togo : L’UJIT et le CONAPP soutiennent le journaliste blessé lors d’un sit-in

Le Conseil national des Patrons de Presse (CONAPP) et l’Union des Journalistes indépendants du Togo (UJIT) sont soucieux de l’état du président  du SYNJOP Younglove Egbéboua AMAVI.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, les deux organisations de la presse togolaise disent avoir « sollicité et rencontré le lundi 18 mars 2013 respectivement le ministre de la Communication et celui de la Sécurité et de la Protection civile en leur cabinet ».

Pendant l’entretien, ils ont émis « le vœu de voir les frais chirurgicaux et médicaux du confrère Younglove Egbéboua AMAVI (Ndrl, grièvement  blessé ce jeudi lors d’un sit-in dispersé à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre et de sécurité à Lomé) supportés par le Gouvernement».

Dans ce communiqué conjoint, les présidents de l’UJIT Crédo Tetteh et du CONAPP Jacques Djakouti  soulignent avoir exprimé leur « mécontentement et désapprobation suite à l’exercice de violences par les Forces de sécurité sur des journalistes le jeudi 14 mars 2013 au cours du sit-in organisé par quelques organisations de presse pour protester contre le vote par l’Assemblée nationale de la nouvelle loi organique de la HAAC (…) Au cours de ces audiences avec les Autorités citées ci-dessus, poursuit le communiqué, la délégation du CONAPP et de l’UJIT a exprimé clairement son souhait de ne plus voir une manifestation dégénérée dans l’opération de maintien d’ordre et promettre également de sensibiliser les confrères à cet effet ».

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS