Afrique de l'Ouest Coupe du monde de tennis de table : Les pongistes togolais dans l’incertitude

Le doute plane sur la participation de certains Togolais aux championnats du monde de tennis de table qui aura lieu en France du 13 au 20 mai 2013, à Paris Bercy. C’est une délégation amputée de quelques membres qui risque d’être à cette Coupe du monde.

En effet, les pongistes vivants au Togo pourraient ne pas être du rendez-vous « faute de moyens ».

Inscrit pour ces mondiaux, Dodji K. Fanny, ignore s’il pourra défendre « les couleurs nationales » et pour cause  « je n’ai pas encore trouvé l’argent pour le billet d’avion », explique le champion du Togo, étudiant en agronomie.

Médaillé de bronze par équipe au dernier championnat d’Afrique (Caire 2012), Fanny a dû écourter ses préparatifs au Nigeria (Ndrl, 3 jours au lieu de six initialement prévu. Séjour rendu possible par quelques bonnes volontés)  pour regagner le Togo parce que les pongistes doivent s’occuper des démarches pour l’obtention du « visa» à leur « frais » étant donné que « la fédération dit qu’elle n’a pas de fond pour nous soutenir et que ce n’est pas encore sûr que le ministère débloque de l’argent pour nous aider », nous confie t-il.

«En attendant que nos doléances soient acceptées par le ministère, poursuit l’athlète, c’est chacun pour soit (…) Actuellement nous ne sommes pas au courant des démarches faites par la Fédération (FTTT) à notre sujet nous qui sommes les joueurs. On est dans le bleu… »

Outre Fanny Dodji, Adjélé Wilson chez les filles est dans cette incertitude. Les deux  pongistes devraient rejoindre les expatriés de la sélection pour ces championnats du monde prévu du 13 au 20 mai.

Mawoussi Agbetoglo, Maurice Sallah et Dodji Fanny constituent l’équipe masculine. L’équipe féminine est réduite à Adjélé Wilson et une togolaise résidant en France.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS